1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-06-06 | Readers 164 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’Imam Mohammed al-Jawâd(p)


L’Imam Mohammed al-Jawâd(p)

(Le 9e Imam(p))

Imam à 7 ans !

Compilation et traduction L. Sourani

Ed. B.A.A.– 2011

Qui connaît la vie de l’Imam al-Jawâd(p), l’enfant unique de l’Imam ‘Alî ar-Ridâ(p), venu sur le tard ? Il n’avait que 7-8 ans quand il(p) dut assumer la charge de l’Imamat après le martyre de son père le 23 Dhû al-Qa‘deh en l’an 203H (selon la date la plus répandue).

†Aussi, sa 1ère épreuve fut-elle, après le martyre de son père, de prouver à toute la nation islamique qu’il(p) était l’Imam choisi par Dieu pour diriger la nation islamique, malgré son jeune âge.

Et contrairement à l’idée répandue, il passa la plus grande partie de sa vie à Médine durant le règne du calife/roi abbasside al-Ma’mûn qui cherchait à liquider (et même physiquement) le courant de sympathie en faveur de l’Imam infaillible d’Ahl al-Beit(p) sous le couvert d’une politique d’« ouverture » culturelle, idéologique…

†Ainsi, sa 2e épreuve fut donc de mettre à nu la politique menée par al-Ma’mûn et de la faire échouer.

A la mort de ce dernier, en 218H, ce fut son frère al-Mu‘tasem qui prit le pouvoir. La répression devint ouverte contre les Imams d’Ahl al-Beit(p). Il fit venir l’Imam al-Jawâd(p) à Bagdad au début de l’an 220H, le plaça en résidence surveillée nuit et jour et le fit empoisonner à la fin de cette même année. Il(p) n’avait même pas atteint sa 25ème année !

†Aussi, sa 3e épreuve fut-elle d’assurer sa descendance, qu’il(p) laissa à Médine (l’Imam ‘Alî al-Hâdî ayant 7-8 ans à sa mort) et de préparer des conditions qui permettraient la venue des Imams après lui(p) malgré la répression directe qui allait s’abattre sur eux.

Ce livre est divisé en cinq grandes parties.

—La 1ère donne une approche globale de la Mission de l’Imam al-Jawâd(p) avec un bref rappel des Imams(p) précédents, les orientations générales et les principaux évènements de sa vie, et se terminant par un tableau de points de repère historiques.

—La 2e partie porte sur l’assise de son Imamat, par les textes, les arguments (ou preuves) et les agissements de l’Imam(p), sa précellence et ses miracles.

—La 3e partie aborde sa relation avec le pouvoir abbasside : A/~15 ans durant le règne d’al-Ma’mûn – B/~2 ans durant le règne d’al-Mu‘tasem.

—La 4e partie donne un aperçu de ses activités (pour la plupart dissimulées) avec les gens en général, puis ses proches particuliers, après avoir présenté un état des lieux à son époque. Cette partie se termine par une présentation sommaire de quelques-uns de ses compagnons.

—La dernière partie jette un éclairage sur la station élevée de l’Imam(p), sa morale sublime et certains de ses miracles.. Que la Paix soit sur lui(p) !

 En lisant ce livre vous serez surpris de découvrir cet Imam(p) plein de savoir et de sagesse malgré son jeune âge, qui joua un rôle fondamental charnière entre les acquis établis par l’Imam ar-Ridâ(p) au niveau de toute la nation islamique (notamment à propos de la nécessité de l’Imamat pour la gestion de ce monde) d’une part et d’autre part la préparation de la venue de l’Imam du temps, durant une période pendant laquelle les derniers Imams(p) connaîtront une répression directe, impitoyable.

www.lumieres-spirituelles.net     No110  -Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hujjah 1442 – Juin-Juillet-Août 2021

Citations* de L’Imam Mohammed al-Jawâd (p)

†« Il passa quinze ans de sa vie (soit la majorité du temps de son Imamat) sous le régime d’al-Ma’mûn. Cette période est également la plus grande pour le règne d’al-Ma’mûn. En effet, contrairement à l’idée largement répandue qui associe, et pour cause, al-Ma’mûn à l’Imam ar-Ridâ(p), c’est l’Imam al-Jawâd(p) qui fut contemporain d’al-Ma’mûn pendant 15 des 20 ans que dura son règne, et qui put mettre à découvert (et en échec) la politique machiavélique d’al-Ma’mûn.

C’est avec al-Mu‘tasem, un autre frère d’al-Ma’mûn qui lui succéda à sa mort, que commença la répression ouverte contre les Imams d’Ahle al-Beit(p) et qui ira crescendo jusqu’au dernier des Imams, l’Imam al-Mahdî(qa). L’Imam al-Jawâd(p) fut alors emmené à Bagdad, placé sous surveillance nuit et jour, assigné à résidence, avant de mourir assassiné empoisonné à l’âge de 25 ans. »(pp10-11)

†« En même temps, il s’agissait pour l’Imam al-Jawâd(p), sachant qu’après l’expérience de l’Imam ar-Ridâ(p), le pouvoir abbasside allait durcir ses positions à leur encontre, de préparer les conditions de la venue d’un gouvernement islamique à long terme, et dans un premier temps de préparer l’acceptation sans discussion de l’Imam al-Mahdî(qa) même s’il ne serait âgé que de cinq ans et qu’il(qa) ne serait pas visible (sa petite occultation) – car alors le questionnement ne sera plus possible. »(p47)

†« Pour l’Imam al-Jawâd(p), la mort de son père(p) était une indication que le moment n’était pas encore venu pour instaurer l’Ordre divin, établir un gouvernement fondé sur la foi, la justice et la paix, malgré l’expansion du shi‘isme dans toute la Nation islamique. Aucun Musulman ne pouvait dire ne pas avoir entendu parler de l’Imamat que Dieu avait instauré après la mort du dernier des Prophètes, pour diriger le monde. Chaque Musulman avait vu son cœur se remplir d’espoir de voir possible la réalisation des valeurs divines véhiculées dans et par l’Islam, du projet divin sur et pour la terre grâce à la présence de l’Imam ar-Ridâ(p). Mais son assassinat montrait que la Nation n’était pas encore prête.»(p69)

†« Il vouait une haine féroce aux partisans d’Ahle al-Beit(p), et particulièrement contre l’Imam al-Jawâd(p). Il se mettait dans une colère noire quand il entendait parler des faveurs de l’Imam al-Jawâd(p) et avait très peur de sa popularité. Il craignait avant tout un soulèvement populaire sous la direction shi’ite qui remettrait en cause le pouvoir abbasside. Aussi réprima-t-il de façon implacable la révolution alawite de Mohammed fils d’al-Qâsem(7) surnommé Abû Ja‘far qui se déclencha peu de temps après la mort d’al-Ma’mûn, en l’an 219H. »(p112)

†« L’Imam al-Jawâd(p) mettait au défi tout le monde, suscitait l’étonnement et le questionnement. Profitant de la saison du Hajj, les gens se rendaient chez lui(p) en délégations pour voir de leurs propres yeux ce prodige(p), poser eux-mêmes les questions et rapporter leur témoignage dans leurs régions.

Son jeune âge devenait au contraire le meilleur argument pour affirmer que l’Imamat était une désignation divine pour assurer la Lieu-tenance divine sur terre et assumer la direction de tous les Musulmans, en sauvegardant leur unité ; qu’il n’était pas le résultat d’une désignation par un « roi » injuste ni même par une élection ou un plébiscite populaires. »(p142)

†« Selon plusieurs propos rapportés(11), l’Imam al-Jawâd était très brun ou d’un teint très basané. Au point que certains doutèrent qu’il fût le fils de l’Imam ar-Ridâ(p). « Alors qu’il(p) se trouvait à La Mecque, [ceux qui doutaient] le montrèrent aux physionomistes. Quand ces derniers le virent, ils tombèrent nez au sol prosternés. Puis ils se levèrent et dirent : « Malheur à vous ! Un tel astre scintillant, une telle lumière éblouissante ! Vous le présentez à des gens comme nous ?! Il est, par Dieu, d’une ascendance pure, de noble naissance pure. L’ont mis au monde les étoiles brillantes et les matrices pures. Par Dieu ! Il n’est que de la descendance du Prophète(s) et du Prince des croyants(p) ! » A cette époque il avait 25 mois. » »(p189)

 

*Nous rappelons que les citations sont des reproductions telles quelles de passages du livre, sans correction de notre part.

www.lumieres-spirituelles.net     No110  -Dhû al-Qa‘dah-Dhû al-Hijjah 1442 – Juin-Juillet-Août 2021


Articles précédents:

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)