1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-04-08 | Readers 501 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Connaître Dieu à partir de l'invocation « al-Bahâ’ » (4)


La connaissance de Dieu à partir de la fameuse invocation

« Du‘â’ al-Bahâ’ » (4)


اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ مِنْ بَهائِكَ بِأَبْهاهُ وَكُلُّ بَهائِكَ بَهِيٌّ اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ بِبَهائِكَ كُلِّهِ

Allâhumma, innî as’aluka min bahâ’ika bi-abhâhu wa kullu bahâ’ika bahiyyunn.

Allâhumma, innî as’aluka bi-bahâ’ika kullihi

Mon Dieu, moi je Te demande par la plus splendide de Ta Splendeur,

et toute Ta Splendeur est splendide ;

 mon Dieu, moi, je Te demande par Ta Splendeur tout entière.(1)

Et le premier Nom ou Attribut évoqué dans cette invocation, est « al-Bahâ’ » (que nous avons traduit par la Splendeur) : « min bahâ’ika».

Nous allons commencer par essayer de comprendre ce que représente cet Attribut, notamment à partir du sens donné par les gnostiques (al-‘irfân). L’imam al-Khomeynî(qs) dit :

 « al-Bahâ’ » : la Beauté/Bonté (al-Husn).

Et la Beauté/Bonté (al-Husn) est l’Existence.

Ainsi, tout bien, toute splendeur, tout bon, tout éclat viennent des Bénédictions de l’Existence et de Son Ombrage.

Ainsi toute l’Existence est Splendeur, Lumière, Luminosité.

Et plus l’Existence est forte, plus la Splendeur est complète et splendide.(2)

[…]

Chaque fois que l’existence se purifie du mélange du néant, des manques, de l’ignorance et des ténèbres, elle est, à la mesure de sa purification, Bonne, Splendide.

Ainsi, le monde d’al-mithâl [intermédiaire] est plus splendide que les ténèbres de la nature et le monde des Esprits et des Proches des abstractions est plus splendide que les deux premiers mondes.

Le monde Seigneurial est plus splendide que tous les autres pour être pur de tout mélange du manque, pour être exempt de tout mélange avec le néant, débarrassé de la quiddité (al-mâhiyya) et de ses adjonctions.

Même ! il n’y a de Splendeur que de Lui.

Il est toute la Splendeur et Il est tout splendeur !(3) […]

Dieu est Splendeur sans mélange de ténèbres, Perfection sans poussières de la déficience, Eclat sans mélange d’impureté

parce qu’Il est Existence sans néant, Essence sans quiddité.(4)

(1)Cf. Mafâtîh al-Jinân, in 2e partie, mois de Ramadan, p629.

(2)Sharh du‘â’ as-sahr de l’imam al-Khomeynî(qs), Mu’assassat al-a‘lamî p22.

(3)idem p23.

(4)idem p24.

www.lumieres-spirituelles.net     No109 – Ramadân-Shawwâl 1442 – Avril-Mai-Juin. 2021

Explications de la du‘â’ al-Bahâ’ (4)

†Nous avons fait précéder le sens de cet Attribut à l’étude de la construction (répétitive) des paragraphes de cette invocation (à la différence de l’imam al-Khomeynî(qs)).

†L’imam al-Khomeynî(qs) donne une définition ‘gnostique’ d’« al-Bahâ’ » comme étant la Beauté/Bonté (al-husn). Ce n’est pas le point de vue linguistique qui fait une différence entre « al-Bahâ’ » (la Splendeur) et « al-Husn » (la Beauté/Bonté). (A noter que cet Attribut « al-Bahâ’ » n’est pas cité dans le noble Coran.)

†Et il(qs) précise que « al-Husn » (la Beauté/Bonté) est l’Existence.

En effet, pour les gnostiques, l’Existence est le fondement de tous les biens, de toutes les perfections.

Elle est totalement l’équivalent de la Beauté/Bonté (« al-Husn »).

Ainsi, selon le jargon gnostique, « al-Bahâ’ » a le sens de l’Existence réelle qui est source de toute perfection.

Toutes les choses déficientes, amenées à disparaître, ne peuvent pas être qualifiées de Perfection ou de Bien. L’Existence est Bien, Beauté, Splendeur. Et c’est un ordre évident (badîhî).

†Certes, dans notre vie quotidienne, nous n’utilisons pas le mot de l’Existence dans le sens absolu mais dans le sens de l’existence de quelqu’un ou de quelque chose, parce que nous sommes entourés de choses sensibles (matérielles). Alors que pour les philosophes et les gnostiques, la question de l’Existence a été longuement discutée jusqu’à arriver à la notion de la « fondamentalité de l’existence », de façon absolue.

†L’existence peut être limitée, avoir des contraintes restrictives, liées au monde de la matière, mais aussi aux autres mondes, en tant que les mondes supérieurs donnent des contraintes à l’existence considérée dans le monde inférieur, jusqu’aux plus hauts degrés [jusqu’à arriver à Dieu, l’Existence absolue, où il n’y a aucune contrainte].

†Mais de façon absolue, l’Existence est à l’origine de l’ensemble des Biens et des Perfections. Ou, en d’autres termes, l’Existence est le Bien, la Splendeur (al-Bahâ’), la Beauté/Bonté, la Perfection. Pas autre chose. C’est l’Existence qui se réalise, qui prend forme par une forme de perfections.

†Dans la mesure où l’Existence est le fondement de tout Bien, alors n’importe quel renforcement (intensification ou amplification) du Bien, de la Perfection, de la Splendeur, de la Beauté/Bonté, revient à l’Existence, revient à un renforcement (intensification ou amplification) de son Existence. Ce qui est aussi une chose évidente.

†Dieu est Existence pure. Et tout ce qui est « ténèbres », « impureté » revient au néant, à la non existence. Dieu est Existence sans quiddité, c’est-à-dire sans aucune limite.

www.lumieres-spirituelles.net     No109 – Ramadân-Shawwâl 1442 – Avril-Mai-Juin. 2021


Articles précédents:

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)