1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2024-07-05 | Readers 51 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le jour de l’opprimé…


Le jour de l’opprimé…

« Le jour de l’opprimé sur l’oppresseur

est plus dur

que le jour de l’oppresseur sur l’opprimé. »

du Prince des croyants(p),  Nahj al-Balâgha, Qisâr al-hikam 243 (ou 241)  p702

يَوْمُ المَظْلُومِ عَلَى الظَالِمِ أَشَدُّ مِنْ يَوْمِ الظَالِمِ عَلَى المَظْلُومِ

Yawmu al-mazhlûmi ‘alâ-zh-zhâlimi ashaddu min yawmi-zh-zhâlimi ‘alâ al-mazhlûmi.

 

÷yawm : jour.

÷al-mazhlûm : participe passif du verbe (zhalama) dont le sens fondamental est la perte du droit et l’absence de s’acquitter de ce qui est juste, être injuste, manquer à la justice, à ce qui est dû : le lésé, la victime d’une injustice.

÷azh-zhâlim : participe actif du verbe (zhalama) : celui qui est injuste, l’oppresseur.

÷‘alâ : sur, à l’encontre (dans la locution (yawm .. ‘alâ ..))

÷ashaddu min : le superlatif du mot (shadîd) dérivé de (shadda) dont le sens fondamental est le contraire de relâcher, serrer, indiquant un degré élevé de force, matériellement ou moralement : plus fort, plus sévère  + (min) que.  

Le jour de l’opprimé sur/à l’encontre de l’oppresseur le Jour de la Résurrection est plus dur et plus grandiose que le jour de l’oppresseur sur/à l’encontre de l’opprimé en ce bas-monde, parce que le maximum qu’il puisse faire en ce bas-monde est de le tuer d’une seule mort, alors que le jour de l’opprimé à l’encontre de l’oppresseur, le jour de la Résurrection, c’est le châtiment éternel, infini, permanent, ce qui est beaucoup plus grandiose que tous les jours en ce bas-monde et ce qu’il y a comme châtiments.

(d’après SharhNahj al-Balâgha de s. ‘Abbas ‘Alî al-Moussawî, vol.5 p391)

Le Prince des croyants(p) met en garde ici les oppresseurs contre la vengeance divine à laquelle ils doivent s’attendre à cause de leur injustice et de leur despotisme. Même ! Ce jour leur sera plus dur, plus abaissant à leur encontre que le jour de l’opprimé. Certains savants limitent cette interprétation au Jour de la Résurrection, alors que d’autres considèrent qu’elle arrive aussi en ce bas-monde comme en témoignent des versets coraniques comme{Que de cités avons-Nous fait périr parce qu’elles étaient injustes, tombées en ruine sens dessus dessous, que de puits abandonnés et de palais édifiés.}(45/22 al-Hajj)Et d’ailleurs, comme on peut le constater dans de nombreux exemples en ce bas-monde.

(d’après Nafahât al-wilâyat, Sharh‘asrî  jâmi‘ li-Nahj al-Balâgha de sh. Makârem Shîrâzî, vol.14 pp5-9)

www.lumieres-spirituelles.net     No129 – Muharram-Safar 1446 – Juillet-Août 2024


Articles précédents:

1446 (2024-2025)

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)