1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2024-07-05 | Readers 54 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’Imam al-Mahdî(qa) et la société (7-1)


L’Imam al-Mahdî(qa) et la société (7-1)

Voici la traduction du livre de sayyed Abbas Noureddine(1) portant sur des points d’actualité relatifs à l’attente de l’Imam al-Mahdî(qa). Avant de déterminer les priorités de l’Imam al-Mahdî(qa), le 7e chapitre pose la question de pourquoi nous devons les connaître.

Le genre humain a, avec la question de la Présence de Dieu dans la vie, une histoire significative.

Quand la foi en Dieu commença à frayer son chemin dans n’importe quelle expérience religieuse auprès de n’importe quel peuple, débutèrent avec elle les interprétations liées au comment sont Sa Présence et Sa Gestion [celles de Dieu] pour ce monde.

C’est ainsi que la question de la Seigneurie devint la plus importante des questions de la foi.

Ceux qui ont été incapables de connaître le comment de cette Gestion et de cette Présence [divines], ont rapidement entrainé leur religion vers quelque chose de totalement différent de ce qui avait été révélé. Les chefs de ces religions se sont alors réfugiés vers l’altération de leur texte céleste en vue d’échapper aux contradictions dans lesquelles ils étaient tombés lors de leurs efforts d’interpréter cette Présence. Imaginez qu’ils ont été incapables d’unir le fait que Dieu est Plein de Miséricorde et que Ses Actes proviennent de l’Amour, à Sa Majesté, Sa Vengeance, Son Châtiment à l’encontre des individus et des nations.

lIl n’y a pas de doute que dans de tels cas, ils vont s’efforcer d’altérer les textes du Livre Sacré qui sont en lien avec le Châtiment dans l’Au-delà, l’existence de l’Enfer et l’éternité dans le Feu.

Imaginez qu’ils ont été incapables d’unir la nécessité que se réalisent la Promesse de Dieu (qu’Il soit Exalté), la permanence de Sa Miséricorde et de Sa Guidance, à la croyance en le sceau de la Prophétie.

Alors, dans une telle situation, ils vont s’efforcer d’interpréter les versets qui affirment, de façon tranchée, la permanence d’un guide dans les nations après la coupure de la Révélation, comme dans Sa Parole (qu’Il soit Exalté) : {Tu es un avertisseur et à chaque peuple un guide.}(7/13 ar-Ra‘d)

 

Ainsi, chaque groupe religieux se réfugia vers l’altération ou l’interprétation des apparences des Textes divins, après avoir été dans l’incapacité de connaître le comment de la Présence et de l’Intervention de Dieu, de Son agissement dans les affaires du monde, des gens et des sociétés.

Oui ! La question la plus grande dans la foi était (et est toujours) celle de la Seigneurie et de la Gestion [divines].

 

 
La plus grande question dans la foi en Dieu :
celle de Sa Seigneurie et de Sa Gestion.
 

lCertains groupes ont choisi un autre chemin, qui n’est pas moins pire que les précédents.

Celui de faire abstraction de cette question, de ne pas l’étudier, ne pas y réfléchir et ne pas s’en préoccuper – cette attitude menant naturellement à l’affaiblissement de la foi, dans son fondement même.

En effet, on ne peut pas rester ferme sur sa foi en Dieu et fermer [les yeux] sur les Signes de Sa Présence et les Manifestations de Ses Actes. {Que de Signes dans les cieux et la terre, ils passent à côté, et desquels ils se détournent.}(105/12 Yûsuf)

 

Ainsi, ces groupes ont choisi de laisser de côté la question la plus importante de la vie – pourtant considérée comme l’occasion unique pour renforcer la foi, la confirmer et la parfaire.

Ils ont été incapables de comprendre le plus grandiose et le plus prodigieux des phénomènes dans la réalité humaine, qui est le phénomène de l’existence de l’être humain parfait qui représente, de tout son être, la Volonté et le Vouloir de Dieu et qui est considéré comme la manifestation la plus complète de Sa Présence et de Sa gestion pour ce monde.

Y a-t-il une occasion plus grandiose que celle-là pour que le croyant connaisse Dieu et se mette en contact avec Lui et complète sa foi ?!

La Sagesse de Dieu (qu’Il soit Exalté) a décrété qu’Il ait un Lieu-tenant sur terre par l’intermédiaire duquel les gens connaitront leur Seigneur, se mettront en contact avec Lui et L’adoreront comme Il veut.

Il est plus facile pour les gens d’étudier la vie et les actes d’un être humain et de connaître la Sagesse et la Gestion de Dieu à travers lui !

 
L’existence de l’être humain parfait est
l’occasion grandiose unique pour  connaître véritablement Dieu.
 

C’est pourquoi les nobles textes rappellent que la connaissance de Dieu – Sa connaissance véritable – ne s’achève que par la connaissance par les gens de l’Imam de leur temps.

 

Il est rapporté que l’Imam al-Hussein(p), interrogé par un homme sur le but de la création du monde par Dieu, dit : [Pour que] « les gens connaissent leur Seigneur de Sa juste connaissance. S’ils Le connaissent, ils L’adorent. »

L’homme lui demanda alors comment réaliser cette juste connaissance.

L’Imam(p) lui répondit par un propos qui ne viendrait pas à l’esprit : [par] « La connaissance par les gens de chaque époque de leur Imam à qui ils doivent obéir. »(2)

 Alors c’est par la connaissance de l’Imam du Temps que se réalise, pour les gens, la connaissance de Dieu.

 
Après le décès du dernier des Prophètes(s),
c’est par la connaissance de l’Imam de notre temps
que se réalise, pour nous, la véritable connaissance de Dieu.
 

(pp57-59)

(1)Hal aqtaraba al-wa‘d-l-Haqq ? (La promesse de vérité s’est-elle approchée ?) de sayyed ‘Abbas Noureddine, Ed. Bayt Alkâtib.

(2)‘Ilal ash-sharâ’i‘ de sh. as-Sadûq, Bâb 9 H1 p12 aux Ed. Dâr al-Adwâ’ ; Bihâr, vol. 23 p83 H22.

www.lumieres-spirituelles.net     No129 – Muharram-Safar 1446 – Juillet-Août 2024


Articles précédents:

1446 (2024-2025)

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)