1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2023-11-12 | Readers 679 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Savoir et certitude à sauvegarder


Savoir et certitude à sauvegarder

« Ne rendez pas votre savoir une ignorance

et votre certitude un doute.

Si vous avez su, agissez

et si vous avez la certitude, avancez. »

 du Prince des croyants(p),  Nahj al-Balâgha, Qisâr al-hikam 276 (ou 274)  p714

لاَ تَجْعَلُوا عِلْمَكُمْ جَهْلاً، وَيَقِينَكُمْ شَكّاً، إِذَا عَلِمْتُمْ فَاعْمَلُوا، وَإِذَا تَيَقَّنْتُمْ فَأَقْدِمُوا.

Lâ taj‘alû ‘ilmakum jahlann wa yaqînakum shakkann

Idhâ ‘alimtum fa-‘malû wa idhâ tayaqqantum fa-aqdimû

÷‘ilma-kum : nom d’action de (‘alima) : savoir, + (kum) = votre savoir.

Ÿ‘alimtum : verbe (‘alima) à la 2e personne du pl. au temps du passé = vous avez su.

Ÿjahl : le contraire du savoir = ignorance.

÷yaqîn : nom sous une forme renforcée : savoir certain, fixe dans l’âme, certitude.

Ÿtayaqqantum : du verbe (yaqana, avoir la certitude) à la 5e forme dérivée = connaître avec certitude, acquérir la certitude, s’assurer.

Ÿshakk : le contraire de la certitude = le doute (savoir à 50 %).

÷a‘malu : le verbe (‘amila) à l’impératif de la 2e personne du pluriel = agissez, accomplissez, effectuez.

÷aqdimû : le verbe (qadama) à l’impératif de la 2e personne du pluriel = avancez, allez de l’avant.

Il y a ici une interdiction de transformer le savoir en ignorance et la certitude en doute, parce que l’effet du savoir est d’agir en conséquence (de l’appliquer) et celui de la certitude, de marcher selon elle. Aussi, si quelqu’un sait quelque chose, il doit le mettre en pratique, et s’il a la certitude d’un ordre, il doit agir selon ce que cet ordre implique.

(d’après SharhNahj al-Balâgha de s.‘Abbas ‘Alî al-Moussawî, vol.5 p418)

Toute chose qui ne laisse pas de trace est comme inexistante. Ainsi les savants qui n’agissent pas en fonction de leur savoir dans la réalité de la vie sont au rang des ignorants qui ne savent rien. Et celui qui ne tient pas compte de sa certitude est comme celui qui vit dans le doute. Par exemple, celui qui a la certitude de l’Au-delà, du Jour de la Résurrection et qui n’agit pas en ce monde en fonction de cette certitude – c’est-à-dire en évitant les péchés et en cherchant à obéir à Dieu et à obtenir Sa Satisfaction – est comme celui qui doute de ces vérités. Le propos de l’Imam(p) conclut que pour éviter cela (que le savoir se transforme en ignorance et la certitude en doute), la personne doit mettre en pratique ce qu’elle a su et agir en ce monde selon les certitudes en sa possession.

(d’après Nafahât al-wilâyat, Sharh‘asrî  jâmi‘ li-Nahj al-Balâgha de sh. Makârem Shîrâzî, vol.14 pp216-217)

www.lumieres-spirituelles.net     No125 – Jumâdî I & II 1445 – Nov.Décembre.Janv. 2024


Articles précédents:

1445 (2023-2024)

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)