1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2022-07-27 | Readers 48 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’Islam et l’homme contemporain


L’Islam et l’homme contemporain

de sayyed Mohammed Hussein TabâTabâ’i

Trad. de V.M Vis - Dousti

Ed. Centre Mondial d’Ahle-ul-Bayt(as)

Selon les riches enseignements coraniques, tout être humain venant au monde possède initialement une nature innée monothéiste et croit en Dieu le Très-Haut. Mais, se perdant dans ce monde ici-bas, il met en péril cette nature originellement monothéiste. C'est pourquoi le Tout-Puissant de par Sa Grâce a envoyé Ses messagers et Ses Prophètes pour soulever ce voile d’insouciance et rappeler aux êtres humains le parcours de leur nature initiale, en leur enseignant les préceptes religieux et en répondant à leurs doutes et à leurs interrogations.

Ce livre est une compilationdes réponses données par le grand savant TabâTabâ’î aux nombreuses questions qui lui ont été posées dans les domaines de la science, de la philosophie, de la morale, de la religion et autres encore. Son titre interpelle et son auteur, connu pour son fameux commentaire du noble Coran et ses profondes réflexions philosophiques, ne peut que motiver le lecteur à le lire. Les réponses apportées à ces questions sont fondamentales, essentielles à la compréhension de l’Islam.

Alors, il est bien dommage que ceux qui ont pris en charge de compiler ces précieuses réponses et de les traduire en français, ne se soient pas donné la peine de les classer, de les présenter de façon à en faire un bel ouvrage construit, profitable à tous et agréable à lire. La richesse des réponses se perd dans ce dédale de questions exposées de façon éclectique, avec une mise en page approximative (de plus, employant le caractère italique durant tout le livre..).

Les questions/réponses ont été réparties sur onze parties inégales. Pour se pourvoir d’un fil directeur dans la lecture de ce livre, des lignes maîtresses de chaque partie ont été dégagées :

1-La 1e partie aborde les questions de la « fitra » (traduite par « nature innée »), de ce qui est immuable et ce qui est variable, du rôle de l’éducation, de comment l’Islam peut répondre aux exigences de chaque époque et n’a pas besoin d’un nouveau message révélé après le Sceau des Prophètes(s).

2-La 2e partie, qui pourrait être résumée par « ce qui a trait à la connaissance de Dieu à partir de la connaissance de l’horizon et de l’âme », comprend à la fois des questions

-de croyances (sur la création de l’univers et de l’humanité (depuis Adam et Eve) et leur cheminement vers la perfection, sur l’existence de l’immatériel, sur l’Essence divine, le Premier et le Dernier),

-de morale et de psychologie avec des explications de sayyed TabâTabâ’i de propos rapportés

-et sur le mode de vie et de relations entre les gens, comme la question de l’esclavage dans l’Islam.

3-La 3e partie parle du devenir de la création et donc de la Résurrection.

4-La 4e fait un détour sur des questions juridiques notamment sur des questions se rapportant à la femme (le mariage, le couple, la famille) dans lesquelles se glissent la question de l’illicéité de manger du porc ou celle de l’existence de l’entité sioniste.

5-La 5e partie revient à la question de l’Au-delà autour de celles de la réincarnation et du Jugement des actes des êtres humains.

6-La 6e partie se porte sur la connaissance du caché (al-ghayb) des Imams(p) ;

7-La 7e partie aborde la question de l’associationnisme et de l’Unicité de Dieu au niveau des actes.

8-La 8e partie rappelle le débat philosophique entre l’existence et la quiddité, pour affirmer la fondamentalité de l’existence.  

9-10-11-Enfin les trois dernières parties soulèvent des problématiques liées au noble Coran.

www.lumieres-spirituelles.net     No117 – Moharram-Safar 1444 – Août-Septembre 2022

Citations*L’ISLAM ET L’HOMME CONTEMPORAIN

†« L’Islam, en tant que voie des natures constitutive et innée, n’est rien d’autre que le véritable cheminement de l’existence humaine. Il n’admet aucune variation en fonction de telles ou telles conditions existantes. Les aspirations rélevant des natures constitutive et innée, non pas leurs désirs affectifs et émotionnels ou vœux superstitieux, sont leurs réelles exigences. Puisque l’objectif des natures innée et constitutive ne sont autre qu’une destinée plein de félicité et de bonheur. »(p27)

†« L’Islam est pour le Saint Coran, une série de principes requis par le système de la création, auquel il se conforme sans aucune variation, à l’instar de son essence originelle. Il ne dépend pas non plus des désirs d’une personne. Ces règles incarnent en fait la Vérité et ne changent pas, telles les instructions émises par des pouvoirs despotiques qui suivent les lubies et les aspirations d’un souverain despote; ou les lois de pays socialistes qui sont soumises à la volonté de la majorité. En réalité, sa législation se trouve entre les mains de l’ordre de la création et, autrement dit, soumise à la Volonté du Dieu Universel. »(p43)

†« Ces personnes ne sont malheureusement pas suffisamment informées sur le rite musulman et la possibilité d’évolution de ses prescriptions. Elles sont persuadées que ce culte céleste veut indéfiniment diriger un monde en pleine évolution par une série de préceptes immuables. Ou qu’il désire empêcher l’évolution inévitable de la civilisation et combattre le système de la création… »(pp63-64)

†« Question: La contradiction est-elle un facteur d 'évolution pour l ’ensemble de l ’univers, allant de l ’atome à l ’être humain?

Réponse:A travers les versets coraniques décrivant la création de l ’univers, depuis l ’atome à l ’homme, l ’on peut déduire que les mouvements naturels et innés des éléments sont le facteur de leur évolution: »(p99)

†« Comme nous l ’avons vu précédemment, “l’intention“ est généralisée à tous les éléments constituants le monde de la création. Tant que la loi de causalité et causéité et toutes les autres règles générales gèrent ceux-ci, aucun travail ne sera accompli sans posséder un dessein ou un but. De la même manière aucun agent ne peut se passer d ’un terme et d ’un idéal pour l ’accomplir. »(p145)

†« Question: La femme peut-elle devenir indépendante dans les domaines économique et financier?

Réponse:En Islam, la femme est entièrement libre dans les affaires économiques et financières la concernant. »(p166)

†« La question de la restitution des âmes suite à leur détachement du corps physiquement terrestre est célèbre sous le nom de “réincarnation“. Ceux qui y croient sont principalement “idolâtres“; ils sont persuadés que si l ’homme se purifie durant l ’existence, de tout attachement matériel , s’anéanti en dieu et devient l ’un d’entre eux (dieux). »(p203)

†« On peut appréhender la réalité de cette épopée lorsque l ’on apprend que l ’Imâmat de l ’Imam Hussein (pl) dura environ dix ans et correspondit précisément à la période du règne de Mo’aâvié (hormis les derniers mois de son existence). Tout au long de ces années, aucune tradition de n’ a été mentionnée de cet Imam, représentant de la connaissance spirituelle et de la jurisprudence islamique ( étant donné que ces traditions étaient rapportées par les gens durant cette période; celles-ci témoignent en fait parfaitement de la consultation et l ’accueil que lui réservait la population de l ’époque. »(p223)

†« Question: Comment peut-on déterminer les heures de prières et de jeûne sur le pôle?

Réponse:D’après les jurisconsultes, les habitants du pôle doivent suivre les horaires habituels utilisés dans la majorité des contrées habitées, comme ils le font d ’ailleurs concernant leurs activités sociales en décrétant des horaires fixes et cette méthode leur est tout à fait habituelle. »(p285)

*Nous rappelons que les citations sont des reproductions telles quelles de passages du livre, sans correction de notre part.

www.lumieres-spirituelles.net     No117 – Moharram-Safar 1444 – Août-Septembre 2022


Articles précédents:

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)