1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2022-07-27 | Readers 102 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

« Se battre est plus honorable que..


Se battre est plus honorable que..

..de s’entretuerpour une bouchée de pain !

Ce petit pays, le Liban, situé sur le bord oriental de la Méditer­ranée, fait décidément beaucoup parler de lui !

D’abord pour son ouverture, son accueil, sa liberté d’opinion, ses cèdres, sa diversité communautaire et son émigration dans le monde, considéré même, pendant longtemps, comme la « Suisse du Moyen-Orient » !

Et maintenant, à cause de sa résistance héroïque (malgré sa petitesse) qui a abouti à l’expulsion de l’occupant sioniste, sans traité ni concession et à la non-implantation de groupes terro­ristes takfiris dans le pays – le seul dans la région –.

Cependant, au lieu d’être loué pour son armée et son peuple vaillants, le Liban ne connut, de la part des puissances occiden­tales et de leurs alliés, que contraintes et ingérences maléfiques :

tentatives de créer des conflits intercommunautaires et de soi-disant mouvements de révoltes populaires, de déplacement de populations (notamment celles du sud), d’implantation d’autres étrangères, de façon massive (notamment de Syrie), de pillage de ses ressources naturelles (eau, terre) ;

expropriation de dizaines de milliards de dollars des dépôts bancaires (de particuliers et d’autres pays) vers les Etats-Unis, Grande Bretagne et France, sous couvert de tractations falla­cieuses ;

dévaluation de la monnaie locale de plus de 90%, accompagnée d’une forte inflation, du développement de marchés noirs et d’accaparement des denrées de premières nécessités ;

sanctions politiques et économiques, directes et indirectes ;

interdiction de traiter avec les pays du côté Est, même de recevoir de leurs aides ;

pressions politiques jusque dans la formation de son gouvernement et de son parlement !  

Bref ! C’est un acharnementsans égal que connait ce pays de la part des puissances occidentales qui sont arrivées au point de vouloir affamersa population, l’humilier, la pousser à s’entre­tuer pour une bouchée de pain, une goutte d’eau ou d’essence, un watt d’électricité, même pour un mot d’ordre !

Et pourtant ce pays détient des richesses !

Il n’y a pas très longtemps, ont été découvertes de riches réserves de pétrole et de gaz, dans la partie méridionale du pays, dans la mer Méditerranée. Une aubaine qui devrait lui permettre de résoudre tous ses problèmes sans avoir à contracter de nouvelles dettes !

Oui ! … Mais c’est à condition :

1-qu’on ne les lui vole pas,

2-qu’on le laisse exploiter ses propres ressources et vendre le surplus !

C’est sans tenir compte de la convoitisede l’en­tité sioniste et de l’aviditéhargneusedes puissances occidentales qui n’ont pas pu appliquer leur nouvelle politique de domination de la région !

En effet, ces dernières tentent, avec acharnement :

d’imposer un tracé de frontières maritimes à la faveur de l’entité sioniste, aux dépens du Liban ;

d’empêcher les compagnies pétrolières de tra­vailler dans les parties libanaises, même dans celles non sujettes à des litiges ;

de piller tout simplement le pétrole et le gaz liba­nais, comme elles le font déjà en Syrie, en Irak et au Yémen.

Et tout cela, certes, avec l’aide d’intermédiaires régionaux et locaux corrompus.

Alors que faire ?

Se résigner à une soi-disant fatalité, se laisser ber­ner par des promesses illusoires américaines et leurs propos fallacieux ou..

continuer de résister ?

Changement de la situation mondiale et avec lui celui des équations de dissuasion !

C’est que la situation des grandes puissances n’est plus ce qu’elle était, il y a encore quelques années.

Avec l’éclatement du conflit russo-ukrainien et la politique de boycott du pétrole et gaz russes, les besoins énergétiques occidentaux se font pressants !

Sans parler de la flambée des prix de l’essence ! Cela est un point faible pour l’entité sioniste.

Alors que le renforcement et le développement technique de la résistance libanaise constituent unpoint fort que le gouvernement libanaisdoit utiliser pour imposer ses droits concernant la délimitation de ses frontières maritimes, dans le cadre de négo­ciations menées par l’intermédiaire des Etats-Unis ! Même pour imposer ses droits légitimes à l’exploita­tion de ses propres richesses.

Aussi, avec la venue du pétrolier gréco-américano-sioniste près du champ pétrolier de Kârich, fini le temps de la patience !

S’est approché le moment de passer aux actes, de mettre les points sur les i et d’arrêter leur effronterie !

Ce fut d’abord l’établissement de l’équation de dissuasion au niveau des puits de la région dite litigieuse (Kârish-Qana) que l’entité sioniste essaye d’accaparer.

Menaces de guerre de la part du Hezbollah ?

Mais devant l’entêtement des puissances occiden­tales (et de l’entité sioniste) de faire trainer l’affaire et d’affamer la population libanaise, c’est vers une nouvelle équation de dissuasion que se dirigea la résistance islamique libanaise.

Avec, en premier lieu, l’envoi de trois drones pacifiques, sur la plateforme pétrolifère de Kârish, comme premier avertissement.

Puis la double annonce du secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, du 13 juillet 2022(1), faite avec détermination :

1Pas de pétrole ni de gaz pour vous (exploitation et vente) si pas de pétrole ni de gaz pour nous (ex­ploitation et vente).»

Et par « vous», il s’agit aussi bien de l’entité sioniste que de l’Europe en manque de gaz et de pétrole. Ajoutant « Kârish et après après Kârish », indiquant par-là que cette nouvelle équation de dissuasion concerne aussi bien l’exploitation du pétrole et du gaz dans la région frontalière (Liban- Palestine occupée) que de celle qui a lieu tout au long de la côte de la Palestine occupée, et maintenant, pas aux calendes grecques !

En d’autres termes : s’il n’y a pas de pétrole ni de gaz pour le Liban, il n’y aura pas du tout de pétrole ni de gaz pour l’entité sioniste et donc pour l’Europe !

Dans cette annonce, il y a :

une invitation aux gens raisonnables, aux puis­sances occidentales de faire pression sur leurs alliés (américano-sionistes) pour qu’ils reconnaissent les droits libanais ;

un encouragement au gouvernement libanais de rester ferme sur ses positions, d’accélérer ses dé­marches, de profiter de la conjoncture et du rapport de force en sa faveur pour obtenir ses droits et de ne pas se laisser leurrer par ces soi-disant négociations qui ne sont qu’une tergiversation américano-sioniste jusqu’au début de l’exploitation de ces puits par l’en­tité sioniste prévu pour septembre ;

une fermeture des portes aux manœuvres et tergi­versations américano-sionistes.

2Se battre [contre l’injustice, l’humiliation..] est plus honorable que de s’entretuer pour une bou­chée de pain.»

Dieu (qu’Il soit Glorifié) dit, dans Son noble Livre : {Il est permis à ceux qui sont attaqués en tant qu’ils sont lésés[de combattre, de se défendre] et Dieu est certes Capable de les secourir.}(39/22 al-Hajj)Une personne qui meurt dans de telles circonstances est un martyr.

Cette seconde annonce serait plus à l’adresse du peuple libanais (et peut-être autre que libanais..)

Alors, guerre ou pas guerre ? C’est à l’entité sioniste d’en décider !

Car le temps presse ! Il y a urgence!

Il n’y a plus que quelque semaines pour trouver une solution à l’amiable et reconnaître les droits légi­times du Liban !

Après ce sera beaucoup plus difficile pour tout le monde.

Et ces déclarations ne sont pas à prendre à la légère, à comprendre dans le cadre d’une guerre d’ordre psy­chologique ! Non ! Elles sont sérieuses, représentant l’unique voie pour sauver le Liban (et ses habitants) du désastre dans lequel il se trouve.

En tout cas, la résistance a décidé de sortir de ce jeu de la perte de temps !

Et comme elle avait pris la décision de résister à l’invasion et à l’occupation sionistes en juin 1982, dans l’intérêt du Liban, sans attendre un feu vert du gouvernement libanais, qui, lui, était alors prêt à capituler, elle est aujourd’hui prête à passer aux actes pour empêcher toute exploitation pétrolière ou gazière sioniste, aux dépens du peuple libanais.

Ses propos sont clairs et la légitimité de cette ini­tiative se trouve aussi bien corroborée par le noble Coran que par le droit international et les conventions de Genève de 1949.

Et quand une guerre commence, nul ne sait quand elle finira ni jusqu’où elle ira..

(1)coïncidant avec l’arrivée du président des Etats Unis, Biden, en Palestine occupée.

www.lumieres-spirituelles.net N°117 - Muharram - Safar 1444 - Août - Septembre 2022

«Salam yâ Mahdi(qa) !»

Voilà qu’est apparue, en ces temps moroses, une petite chanson qui a fait le tour de tout l’Iran avant de parcourir le monde entier, avec des petites adapta­tions selon les pays !(1)

Un vent d’espoir a soufflé sur la jeunesse (la gé­nération à venir), ravivant sa nature première fonda­mentale (la fitra) et lui rappelant les valeurs morales et spirituelles !

Un hymne à l’Imam al-Mahdî(qa)chanté d’une voix tendre et généreuse, repris par des centaines voire des milliers d’enfants (et même par des adultes !), avec leurs petites mains levées ou posées sur le cœur !

Le monde n’a pas de sens sans toi

notre vie sans toi ne vaut rien…

Une salutation pleine d’amour à l’adresse de l’Imam(qa)et une sollicitation à l’expansion de la justice, de la paix, de l’amour et de l’espoir contre l’injustice et la soumission aux despotes, aux corrom­pus, aux menteurs et aux avides !

Viens à nous, nous serons tes fervents fidèles…

Une mélodie fredonnée par les enfants, avec des paroles entonnées sur le chemin de l’école, expri­mant le fait que l’Imam al-Mahdî(qa)leur manque, lui, le tant attendu, le sauveur de l’humanité que tout le monde attend avec impatience, la Promesse divine qui va inévitablement se réaliser !

Aussi un engagement de leur part :

Ne regarde pas ma petite taille

Je vais me lever et combattre tes ennemis pour toi !

Ne regarde pas mon jeune âge

Appelle-moi et je répondrai à ton appel !

Le monde entier est à ta recherche

Je prie pour toi avec mes petites mains,

pour ta sortie !

Ne regarde pas mon jeune âge

Un jour je ferai énormément de choses pour toi !

Ce chant est même repris, dans certains pays, par des Chrétiens qui s’y sont reconnus, sachant que l’Imam al-Mahdî(qa)a aussi une affiliation chrétienne par sa mère et qu’avec son apparition, reviendra le Messie (Jésus, le Prophète ‘Issâ(p)) pour remplir la terre de justice et d’équité !

Ils chantonnent de leur cœur, de leur bouche :

Salam yâ Mahdî(qa)!

Nous attendons ton apparition

et le retour du Messie(p)

Pour remplir la terre de justice et d’équité !

Non ! ce n’est pas un endoctrinement !

Oui ! C’est un chant d’amour, d’espoir, de loyauté, malgré l’état de ce monde !

Salam yâ Mahdî(qa)

Ô notre Promesse sincère !

Ô Celui qui tient ses promesses !

Ô Dieu !

 (1)La version française vient de paraître : https:// www.youtube.com/ watch?v=upAnhcCN7jc

www.lumieres-spirituelles.net N°117 - Muharram - Safar 1444 - Août - Septembre 2022


Articles précédents:

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)