1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2022-05-28 | Readers 90 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Covid 19 : vers quel saint se tourner ?


Covid 19 :vers quel saint se tourner ?

Le quotidien français Le Monde a repris et commenté dans son édition du 25 août 2021 les résultats(1) d’une enquête menée par 3 chercheurs italiens et français(2) en ligne portant sur ‘quel saint prier pour combattre une infection du covid 19’.

En ces temps de pandémie Covid-19, nombreux sont les patients et leurs proches qui se tournent vers la religion en cas d’infection par le coronavirus. Ces trois chercheurs(2)ont voulu savoir vers quel saint(3)se tournait la communauté chrétienne catholique de façon spécifique durant cette pandémie du coronavirus. Pour cela, ils ont mené un sondage en ligne entre le 21 et 25 août 2020, à une époque où l’on ne prétendait pas encore disposer d’un vaccin. Sur leurs 15 840 ‘followers’ de Twitter et Facebook, principalement d’Italie et de France, 1158 participants anonymes ont répondu à leur question, sans que ne soit précisée la proportion d’internautes italiens et français ni leur âge. Voici les résultats résumés dans le tableau ci-dessous.

Ste Rita(de Cascia, patronne des causes désespérées, m. 1457) 558 ;

St Roch(vénéré pour ses vertus thaumaturgiques et charitables, guérissant notamment les pestiférés, m. 1378) 268 ;

St Sébastien(romain m. IIIe s.) 95 ;

St Antoine le grand(ermite d’Egypte, m. 356) 89 ;

St Adrien de Nicomédie(m. 306, réputé guérir les maux de ventre) 54 ;

St Agricol d’Avignon(m. 700) 32 ;

St Edmondle martyr (m. en 869) 26 ;

St Quirin de Neuss(m. 116)17.

Puis sont cités 3 fois Ste Corona, (martyre romaine du 2e s. évoquée pour la protection en temps d’épidémie et de maladies infectieuses) et la Vierge Marie ;

2 fois St Emilion (ermite près de Libourne, m. vers 767) ;

et 1 fois St Joseph, Jésus, St Expédit de Mélitène (m. en 303, vénéré dans l’île de la Réunion pour les causes urgentes), Ste Geneviève, St Raoul, St Blaise, St Raven et St Rasyphe (deux ermites décapités au Ve s.), St Didier (lequel ?), St Rieul (de Senlis, m. fin IVe s.), St Antoine de Padoue (du Portugal, m. en 1231), St Jean-Gabriel Perboyre (prêtre lazariste martyrisé à Wushang en Chine en 1840).

1-La première place revient à sainte Rita (1381-1457), une religieuse italienne de l’ordre des Augustins. Selon les auteurs, « en raison des situations difficiles qu’elle a elle-même affrontées dans sa vie d’épouse, de mère et de religieuse, elle est aujourd’hui considérée comme la patronne des causes perdues, et elle est invoquée dans les situations les plus difficiles. Par conséquent, la première place de sainte Rita reflète clairement la nature pessimiste et fataliste de la situation actuelle, et le manque de crédit accordé à l’offre thérapeutique face au Covid-19 ».

2-En deuxième place, saint Roch (1350-1378), pèlerin français et faiseur de miracles, le patron des pèlerins et de nombreuses corporations (comme des chirurgiens, dermatologues) et aussi des pestiférés. Après avoir distribué aux pauvres les biens de sa famille, il avait pris la route pour Rome. Une épidémie de peste y sévissait alors. En chemin, à Acquapendente, une petite ville située à environ 150 km de Rome, il aida les malades et obtint de nombreuses guérisons. Partout où il passait, la peste disparaissait par son pouvoir.

3-En troisième position, saint Sébastien (vers 256-288), patron des arches et des athlètes, vénéré comme protecteur contre la peste. Selon les auteurs « Au Moyen Âge, les épidémies étaient souvent considérées comme des punitions divines. Les blessures de saint Sébastian lors de son martyre étaient symboliquement considérées comme les bubons de la peste », aussi son culte et celui de St Roch se sont-ils « répandus à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance, lors de ces épidémies de peste dans plusieurs pays européens ».

Des remarques

Sans reprendre la liste de tous les noms de saints cités (qui ont tous existé, soit dit en passant), on peut noter la très faible demande d’intercession de s. Mariam(p)(la vierge Marie (3)) et du Prophète ‘Issa(p)(Jésus (1)) et l’absence de St Damien, pourtant connu pour être le patron des lépreux.

On peut remarquer le nom de « certains saints dont le choix a pu être fait pour leur proximité linguistique avec des personnalités charismatiques liées à la lutte contre la maladie » (…) « St Didier et St Raoul en référence au professeur Didier Raoult de Marseille ». (De même pour Ste Corona).

Enfin, le dernier nom cité serait-il en rapport au fait que la pandémie a commencé à Wuhan, en Chine (région de sa condamnation à mort) ? Malice politique ou réelle conviction d’une certaine Gestion divine ?

S’il était habituel, au Moyen-âge encore croyant, d’invoquer des saints pour guérir de la maladie, certains peuvent être étonnés que, dans un monde devenu matérialiste, athée, des patients occidentaux puissent se tourner vers la religion ou la magie. Signe d’impuissance, de désespoir, de faiblesse d’esprit, de superstition dans un contexte de pandémie ou indice d’un retour vers Dieu ? Les épreuves envoyées par Dieu (Tout-Miséricordieux) n’ont-elles pas pour objectif de réveiller les gens et de leur donner une occasion de revenir à Lui ? Reste aussi de frapper aux bonnes portes, celles à qui Dieu a réellement donné le pouvoir d’intercéder pour ramener les gens à Lui.

(d’après l’article du Monde du 25/8/2021, « Covid-19 : vers quels saints se tournent les chrétiens ? »)

(1)qui ont été publiés dans la revue Ethics, Medecine and Public Health, vol. 18 datée de septembre 2021, Which Saint to pray for fighting against a Covid infection? A short survey et qui ont été commentés par le journaliste français Marc Gozlan.

(2)A. Perciaccante, A. Coralli et P. Charlier. 

(3)Dans l’église catholique, les saints forment l’église triomphante et intercèdent auprès de Dieu pour les hommes d’ici-bas et pour les défunts au purgatoire, et cela en leur qualité de disciples et d’imitateurs du [Prophète] ‘Issa(p) considéré par les chrétiens comme étant leur Seigneur et en tant qu’au moins un miracle s’est réalisé en leurs noms.

www.lumieres-spirituelles.net     No116 – Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hijjah 1443 – Juin-Juillet 2022


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)