1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-12-13 | Readers 323 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’Imam al-Mahdî(qa) et la société (2)


L’Imam al-Mahdî(qa) et la société (2)

Voici la traduction des principaux passages du livre de sayyed Abbas Noureddine(1) portant sur des points d’actualité relatifs à l’attente de l’Imam al-Mahdî(qa)(2). Le premier point abordé porte sur le rôle de la société en tant que telle dans la préparation de la venue de l’Imam(qa).

« Sans doute, est-ce cela [la transformation au niveau de la société], ce que l’Imam al-Mahdî(qa) voulait indiquer [dans cette lettre écrite de sa main et remise à sheikh al-Mufîd] :

« Si nos partisans (que Dieu leur accorde la réussite de Lui obéir !)

unissaient leurs cœurs dans la loyauté à l’engagement qui les lie,

la prospérité de notre rencontre n’aurait pas tardé pour eux,

et la félicité de nous voir se serait certainement hâtée,

 selon une juste et véritable connaissance de nous de leur part.

En effet, ne nous éloigne d’eux que ce qui nous atteint d’eux

de ce que nous détestons(3)

et qui ne nous plait pas(4).

Dieu est [Celui] dont le Secours est imploré.

Il nous suffit et Il est le bon Recours.

Et que Ses Prières soient sur notre Maître celui qui annonce la bonne nouvelle et qui met en garde, Mohammed, et les [membres] purs de sa famille et Salutation de paix ! »(5)

La réunion des cœurs sur le changement véritable se manifeste dans le mouvement social conscient, lucide, rationnel.

Et on ne peut parler de mouvement social rationnel que dans un cadre institutionnel (c’est-à-dire dans le cadre d’institutions, d’organismes, de fondations, étatiques et autres, qui détiennent cette raison sociale).

Qui ne connait pas l’ampleur de l’influence centrale de l’Etat et du gouvernement sur les croyances des gens, leur morale et leur devenir ?

Est-il possible de faire advenir des changements substantiels dans la société, en passant outre à la nécessité de la société et de l’unité ?

Est-il possible de les réaliser sans la mentalité des institutions [c’est-à-dire sans une structure organisée] ? »

L’apparition
de
l’Imam(qa)
a
besoin de
l’union des
cœurs pour le
changement
véritable
qui
a
besoin d’un
mouvement
social
lucide
rationnel
qui
a
besoin d’
organismes
ou
institutions


(1)« Hal taqaraba al-wa‘d al-Haqq ? » (la promesse de vérité s’est-elle approchée?) de sayyed ‘Abbas Noureddine, Ed. B.A.A.

(2)Cf. sur ce point « L’Être Humain de 250 ans » de l’imam al-Khâmine’i(qDp) vu précédemment dans les  No91-105 de L.S..

(3)comme les actes de désobéissance des partisans, l’amour pour ce monde matériel.

(4)comme le fait de ne pas se préparer à la sortie et ne pas chercher à s’unir dans le projet de l’Imam(qa).

(5)citée dans al-Ihtijâj de sh. Tabarsî, vol.2 p325 (ou p498).

www.lumieres-spirituelles.net     No107 – Jumâdî I & II 1442 – Déc.-Janvier-Fév. 2021


Articles précédents: