1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-06-16 | Readers 299 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’éducation au niveau des croyances (6 & fin)


L’éducation au niveau descroyances

6-L’enseignement religieux à l’école

Nous allons achever d’aborder la question de l’éducation de nos enfants sur le plan des croyances, dès leur premier âge. L’objectif étant, non pas de les endoctriner mais de développer les potentialités existant en eux, à l’état d’embryon au tout début. Pour dessiner le cadre général de cette dimension de l’éducation de nos enfants à ne pas négliger, nous avons traduit un entretien fait fin 2018 avec sayyed Abbas Noureddine sur l’éducation sur le plan des croyances (at-tarbiyyah al-‘aqâ’idiyyah) et présent sur le site : www.islamona.center*, que nous avons divisé en six parties. Après avoir vu la principale spécificité de l’éducation au niveau des croyances, ses liens avec la « fitra », l’affectif, l’esprit, le rôle de la famille, comment rendre nos enfants aimant Dieu et les défis de notre époque(1), voici la dernière partie.

14-Nous voulons un peu ouvrir le dossier de l’enseignement religieux dans les écoles. Nous remarquons que dans certains pays islamiques, il ne laisse pas de bons effets auprès des étudiants. Quelle(s) en serai(en)t la (ou les) raison(s) ? Comment pouvons-nous éviter de tomber dans les mêmes problèmes ?

Cette question est, en vérité, profonde et ramifiée et il n’est pas aussi facile d’en parler brièvement.

Personnellement, je pense que la cause la plus importante de la faillite de l’enseignement religieux dans les écoles revient au milieu scolaire lui-même, au système scolaire lui-même.

La religion ne peut se développer et persister dans les âmes que dans un milieu moral, spirituel spécifié.

L’école (le système scolaire tel pratiqué à l’heure actuelle partout dans le monde) est, de par sa nature et son identité, une fondation qui enferme les enfants, limite leur liberté, les prive de beaucoup de choses, leurs impose des obligations qui ne sont pas les leurs. Et cela, à travers du système de la récompense et de la punition (le principe du bâton et de la carotte), qui est contraire à la « fitra », en contradiction avec la volonté, la liberté et la beauté chez les jeunes enfants ?

L’école est vue comme quelque chose de laid dans la plupart des cas par les enfants. Alors quand quelque chose de laid présente quelque chose de beau, à quel résultat peut-on s’attendre ?

C’est pourquoi, nous pouvons voir, à l’école, un enseignant pour les questions de religion, remarquable, aimable et aimé, respectant les enfants, ayant les compétences requises, avoir une influence très limitée sur eux. Que dire si l’enseignant fait partie du système scolaire qui exerce sur les élèves (jusqu’au niveau du secondaire) toutes sortes de pressions, de répressions, créant une ambiance qui ne s’harmonise pas avec les connaissances religieuses.

En résumé, l’école, sous sa forme actuelle, telle que nous la connaissons, n’est pas en harmonie avec les enseignements religieux. Et s’il sort de ces écoles, des enfants vertueux, croyants, je ne pense pas que cela soit dû à l’école, mais plutôt, sans doute, aux circonstances familiales, ou à une autre ambiance, ou à une relation particulière. Malheureusement, l’école est à l’heure actuelle loin d’être un succès concernant l’enseignement religieux.(2)

15-Dans de telles conditions, est-il possible de rendre l’enseignement des croyances dans les écoles islamiques, un moyen ou une aide permettant aux élèves d’atteindre la connaissance de Dieu et Ses Manifestations infinies ?

Il y a là des éléments que l’enseignant peut mettre en pratique, qui peuvent aider les enfants ou les élèves (jusqu’au niveau secondaire) à comprendre la nature de cette école – si nous ne pouvons pas la changer. Peut-être est-ce là un rôle que les enseignants de façon générale et l’enseignant de l’éducation religieuse de façon particulière peuvent jouer, celui de faire prendre conscience aux élèves (dans toutes les étapes de leur vie – du primaire au secondaire) de la nature de l’école et de la nécessité de s’élever au-dessus de cette école.

C’est-à-dire qu’ils comprennent pourquoi l’école pratique sur eux un tel système afin de s’élever au-dessus des problèmes et d’être prêts à réfléchir, en étant libres, forts, actifs, armés des principes fondamentaux, actifs avec les diverses questions dogmatiques.

* http://www.islamona.center/2mv

(1)cf. L.S. No99 & 100 & 101 & 102 & 103

(2)Pour plus de détails voir les quatre livres de sayyed Abbas Noureddine sur l’école.

www.lumieres-spirituelles.net     No104  - Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hujjah 1441 – Juin-Juillet-Août- 2020

Voici les quatre livres de sayyed Abbas Noureddine concernant l’éducation, l’enseignement et l’école.

al-Madrasat al-islâmiyyah  de s. Abbas Noureddine  2014

Quels sont les méfaits des écoles occidentales ?

Comment construire une vision saine pour l’éducation et l’enseignement ?

Vous trouverez dans ce livre des indications autour de l’école voulue et de la situation des écoles actuelles plutôt que des réponses aux questions posées.

Cela dans le but d’encourager un mouvement de réflexion sérieux entre ceux qui se préoccupent de l’enseignement en vue de construire une vision complète pour l’éducation et l’enseignement dans l’Islam.

« Résumé de la vision de l’éducation

L’être humain est le dépôt de capacités infinies.

C’est pourquoi il peut être toute chose, tout comme il peut atteindre la perfection absolue.

Dieu (qu’Il soit Exalté) diffuse, de façon parfaite, infinie sur tout être humain, en tout endroit où il se trouve,

Et c’est Lui qui éduque les existants pour qu’ils Le contactent.

Les Prophètes et ceux qui suivent leur méthode atteignent cette Effusion absolue à travers l’enseignement.

Le shaytân s’efforce, en tant qu’il est l’ennemi juré de l’être humain, de l’empêcher d’atteindre l’Effusion divine.

Il lui coupe le chemin, lui mettant des obstacles, utilisant divers moyens

dont le plus important est le milieu social et culturel.

Il se faufile sans toutefois atteindre la voix des Prophètes et leur enseignement. » p174

‚h at-Tarbiyyah de s. Abbas Noureddine 2016

Les fondements scientifiques pour préparer le programme éducatif, scientifique, réussi.

« L’être humain ne vient pas en ce monde corrompu. Au début, il arrive en ce monde avec une bonne « fitra ».  Elle est la « Fitra divine ». Tout nouveau-né nait selon la « fitra » et elle est la « fitra » humaine, la « fitra » de la voie droite, l’Islam et l’Unicité.

Les sortes d’éducation sont selon qu’elle ouvre cette « fitra » ou qu’elle lui barre la voie.

La [bonne] éducation est celle qui permet à la société d’atteindre sa perfection visée, celle qui rend les pays humains, exemplaires, comme le veut l’Islam. »

L’imam al-Khomeynî(qs), Sahîfah al-Imam, vol.14 p32

« Rencontre de Dieu – le Paradis

Ç

—il apparaît être une apparence

de l’Education de Dieu

—Il éduque l’ensemble des êtres

—Il témoigne de l’éducation de Dieu pour les créatures

—Les Anges sont à son service

Ç

—L’être humain agit suivant l’éducation de Dieu

J

K

 Si l’être humain agit au contraire du but

È

 Les shaytans sont ses aides

 Il agit au contraire de ses aptitudes

 Il contredit l’organisation de l’univers

È

Malheur/souffrance – l’Enfer » p17

ƒal-Madrasat an-Namûdhajiyyah  de s. Abbas Noureddine  2017

L’école modèle en tant qu’il n’y a pas de limite pour l’intelligence.

La force essentielle pour l’école modèle réside dans son programme et ses méthodes qui se distinguent par sa capacité à présenter les connaissances et les compétences de façon la plus moderne et selon les voies les plus faciles.  (…)

L’étudiant accorde de l’importance au savoir et le considère. Alors, il se soumet à lui, le désire davantage jour après jour. Il recherche les secrets de l’univers et le sens de l’existence.

„Thawrat at-tarbiyyahwa-t-ta‘lîm  de s. Abbas Noureddine  2019

Des questions substantielles et des solutions révolutionnaires.

Ce quatrième livre présente une série de propositions concernant l’éducation et l’enseignement, pour les plus importantes questions auxquelles doit faire face toute révolution véritable qui veut revoir le résultat de l’éducation et de l’enseignement selon les échéances de l’époque et les exigences du temps, convenant aux défis que vit notre société.

Tous les rouages de l’enseignement et de l’éducation y sont suggérés dans les moindres détails, en conformité aux valeurs et aux méthodes de l’Islam.

www.lumieres-spirituelles.net     No104  - Dhû al-Qa‘adeh-Dhû al-Hujjah 1441 – Juin-Juillet-Août- 2020


Articles précédents:

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)