1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-04-19 | Readers 228 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L'épidémie du coronavirus..


L’épidémie du coronavirus : une épreuve divine

Comment éviter de parler du coronavirus, ce fléau mondial qui a accaparé tous les médias et réseaux (a)sociaux ?

Pouvait-on imaginer, il y a encore peu de temps, la moitié de la planète confinée dans les maisons, les rues totalement désertées, les écoles, les magasins, les usines, les bureaux fermés, etc., l’acti­vité frénétique humaine, tout d’un coup, suspendue (à l’exception étrange de la fébrilité des bourses) ?

Des milliers de malheureuses victimes du coronavirus remplaçant celles de la pollution, des accidents de voiture, des effets de la drogue, de l’alcool et autres ?

Un petit virus invisible, inconnu jusqu’alors (du moins du grand public) mettant au pas la planète, jetant l’effroi dans les cœurs, dévoilant de tristes véri­tés sur soi et sur les autres – comme le cynisme et l’inhumanité des grandes puissances.

Seule la nature y trouve son compte : les arbres, les plantes, les animaux reprennent leur souffle, l’atmosphère se purifie, l’eau circule étincelante.

Le remède n’a pas encore été trouvé, encore moins la cause, et ce n’est pas par manque de supputations – une étrange nourriture malsaine d’un peuple, un phénomène naturel avec lequel il faut apprendre à vivre, une fuite d’un labora­toire biologique, un complot américano-sioniste (une ‘guerre biologique’) contre un rival trop encombrant ou un ennemi trop déterminé, ou encore un châtiment divin apocalyptique –.

Et comme pour conjurer le mal, les spéculations sur l’après-corona vont bon train qui, s’appuyant sur le passé et les faits historiques, qui, se référant à des interprétations apparentes de textes sacrés, annoncent la fin du système mondial actuel, l’arrivée d’un autre..

Le croyant unicitaire, quant à lui, voit, en ce fléau, une épreuve (balâ’) divine – c’est-à-dire un Acte de Dieu, accompli dans le cadre de Sa belle Organisation sage, savante de la création, manifes­tant Son Unicité.

Il ne peut que s’interroger sur la signi­fication de cette épreuve, sur les indica­tions qu’elle apporte. Car il sait qu’elle ne vient pas de façon absurde, mais selon un intérêt et une sagesse, liée à la Vo­lonté divine et aux actes des hommes.

Que cette invitation annuelle à la Table divine durant le mois béni de Ramadan soit une occasion pour nous rapprocher de Dieu, corriger nos erreurs, suppléer à nos manques, développer la solidarité avec les déshérités, renforcer notre vigilance face aux ennemis de Dieu partout dans le monde (qui profitent de cette couverture médiatique sur le coro­navirus pour continuer leurs complots en Asie occidentale (Syrie, Irak, Yémen, Palestine, Liban, Iran..) et ailleurs, contre tous les peuples du monde) !

Et surtout pour nous faire décou­vrir les leçons à tirer de cette nouvelle épreuve, pour nous tracer la voie à suivre en vue de la sortie de l’Imam du Temps (al-Mahdî)(qa), le Lieu-Tenant de Dieu sur terre, sans lequel aucune issue (ou amélioration) n’est possible.

Les occasions ne manquent pas durant ce mois béni, entre la lecture du Coran et des invocations quotidiennes, la vivi­fication de la nuit d’al-Qadr et la célé­bration du jour d’al-Quds, le dernier vendredi de ce mois béni. A saluer la bienheureuse initiative de la résistance yéménite d’échanger des militaires saoudiens (capturés lors de leurs exac­tions au Yémen) contre des palestiniens enlevés par les autorités saoudiennes à cause de leur sympathie pour leur propre cause (palestinienne). 

www.lumieres-spirituelles.net  N°103 - Ramadân - Shawwâl 1441 - Mai - Juin 2020


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)