1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-02-21 | Readers 109 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Qassem Sulaymânî,


Qassem Sulaymânî, le martyr

vainqueur du terrorisme takfiri !

{Parmi les croyants il est des hommes qui ont tenu leur engagement avec Dieu. Alors certains d’entre eux ont atteint leur terme et d’autres attendent et n’ont pas du tout changé.}(23/33 al-Ahzâb)(

Dans la nuit du 3 janvier, les forces américaines ont lâchement assassiné, un grand responsable militaire iranien, Qassem Sulaymânî, en compagnie du No 2 du Hashed ash-sha‘abî, Abû Mahdî al-Muhandasî, avec huit autres personnes, près de l’aéroport de Bagdad en Irak.

Et qui était Qassem Sulaymâni ?

Présenté par l’Occident comme un grand « terroriste », il était au contraire celui qui a vaincu le terrorisme takfiri (Daesh et compagnie), celui envers qui le monde entier est redevable et devrait lui être reconnaissant ! Mais il n’était pas que cela. Il était un homme sans équivalent en ce monde.

Le martyr Sulaymânî était à la fois courageux (bravant le danger sans aucune crainte), perspicace (réfléchissant avec attention, agissant avec sagesse et réussissant à déjouer tous les complots illégaux américano-sionistes) et surtout pur et sincère dans la voie de Dieu (pas hypocrite, ni prétentieux, mais très humble). Il disait toujours « Je suis votre serviteur » ou « C’est mon devoir, je le fais pour plaire à Dieu ». Aussi, ses paroles avaient une énorme influence.

En plus de maîtriser parfaitement les actions militaires, il était pieux, très attentif aux principes religieux, très attaché à la Révolution islamique et aux directives de l’imam al-Khomeynî(qs). Il prenait soin de ne pas transgresser les interdits de Dieu et les droits d’autrui. Autant il embrassait le danger et n’avait pas peur de la mort, autant il cherchait à protéger la vie des autres (celle de ses camarades, de ses soldats, de ses collègues d’autres nations, des civils innocents).

Il était toujours là quand on avait besoin de lui, auprès des Libanais (face à l’occupation israélienne), des Palestiniens (face aux complots sionistes, dans la bande de Gaza), des Syriens (face au complot terroriste takfiri américano-sioniste), des Irakiens (face à l’invasion américaine en 2003), en Afghanistan et même au Yémen. Il apportait aide militaire et religieuse, matérielle et spirituelle, galvanisant et renforçant ces jeunes, ces personnalités pieuses et ces responsables religieux locaux déterminés à lutter contre l’occupation, l’oppression et l’injustice, vers Dieu.

Son visage « brillait de Sa Lumière » et.. il faisait des « prodiges », au désespoir des grandes puissances. Il était une école de pensée, une ligne de conduite et une leçon, fondées sur des objectifs divins.

Aussi, son martyre est quelque chose de grandiose :

•une grande victoire pour Qassem Sulaymânî(1)– devenant avec mérite le ‘maître des martyrs de l’Axe de la résistance’, montrant au monde entier la vivacité de la Révolution Islamique, revigorant la flamme de la foi et de la spiritualité, ouvrant les yeux voilés de poussière –,

•mais un crime contre l’humanité pour le monde entier (commis par les Etats-Unis (et leurs alliés)) !

Et son martyre pose la question des responsabilités à l’heure actuelle.

L’Imam al-Khâmine’î(qDp)insiste sur le fait de savoir d’abord bien identifier l’ennemi. En l’occurrence, le front de l’arrogance américano-sioniste (gouvernements et sociétés mondialisées), pour l’Asie de l’ouest. Aussi l’objectif devient-il claire : ne plus y accepter sa présence !

Après, il s’agit de connaître les plans de l’ennemi, ses nouveaux complots qu’il est en train de fomenter (comme son « deal du siècle(2)», un « daesh » nouvelle formule..) pour pouvoir développer une tactique et une stratégie de défense adéquates pour les uns et prendre une juste position pour les autres.

Et cela demande savoir, perspicacité, lucidité,

intégrité, courage, volonté et détermination. Et bien sûr, foi (en Dieu) et surtout être convaincu que Dieu est avec ceux qui sont sur Sa Voie.

{(…)Leur image [celle de Mohammed (le Messager de Dieu) et de ceux qui sont avec lui] dans l’Evangile est celle d’une semence qui sort sa pousse puis la raffermit, puis elle s’épaissit, et se dresse sur sa tige, à l’émerveillement des semeurs, pour courroucer par eux les incroyants.}(29/48 al-Fat’h)

(Selon les témoignages de l’imam al-Khâmine’î(qDp)

et de sayyed Hassan Nasrallah qui l’avaient bien connu.)

(1)A l’annonce de son martyre, sa femme déclara : « Tu recherchais le martyre dans les montagnes et dans les déserts jusqu’à ce qu’il arrive lui-même et te prenne dans ses bras ».

(2)cf. L.S. No93 p16 & No98 pp18-19.

www.lumieres-spirituelles.net   N°102 - Rajab - Sha‘bân 1441 - Mars - Avril 2020



Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)