1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-02-21 | Readers 183 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La bague de Hâjj Qâssem Sulaymânî


La baguede Hâjj Qâssem Sulaymânî

« L’année dernière, après notre rencontre avec l’imam al-Khâmine’î(qDp) [organisée pour les familles des martyrs défendant les lieux sacrés], al-Hâjj Qâssem Sulaymânî arriva à l’hôtel où nous étions, pour nous rencontrer également. Il nous parla un peu, entouré d’un groupe de gens.

Quand il eut fini, je l’appelai à haute voix pour qu’il m’entende : « Ô Hâjj Qâssem ! Ô Hâjj Qâssem ! »

Il se tourna vers moi et répondit à mon appel. Les gens me donnèrent alors la possibilité de m’approcher de lui. Je voulais le remercier pour cet amour, cette bonté et cette attention qu’il accordait aux enfants des martyrs, quand mes yeux tombèrent sur sa bague.

Je lui dis alors :

« Ô Hâjj Qâssem ! Comme votre bague est jolie ! Est-ce que vous pouvez me la donner ? » Il sourit et baissa la tête. J’insistai : « Vous ne pouvez pas me la donner ? »

Alors il ôta la bague de son doigt, la fixa et me dit :

« Je vais te la donner mais tu dois réaliser son droit ! Tu as dit que tu es de Mashhad. Alors tu vas aller au sanctuaire de l’Imam ar-Ridâ(p)et lui demander mon martyre. Prends garde à ne pas oublier cela. Tu dois réaliser le droit de ma bague. »

Je pris la bague de lui mais je restai stupéfaite tandis qu’il s’en allait. Je courus derrière lui et lui dis :

« Ô Hâjj Qâssem ! Je ne veux pas de votre bague ! Je ne peux invoquer Dieu pour une telle demande. Vous devez rester, dresser bien haut l’étendard de la résistance et libérer la Palestine ! »

Il me répondit : « L’axe de la résistance se dresse bien debout ! Il y a là un très grand nombre de combattants qui sont déterminés à achever ce chemin.

Moi, je ne peux plus poser mes yeux dans les yeux des enfants de martyrs. Il ne m’est plus possible de voir les enfants de martyrs. »

Je l’accompagnai jusqu’au moment où la voiture vint le prendre.

Pendant tout ce temps, il me regardait et me confirmait :

« Ô Zeynab ! N’oublie pas de réaliser le droit de cette bague. N’oublie pas la question de mon martyre dans le sanctuaire de l’Imam ar-Ridâ(p). »

Je fus très surprise : un chef de cette grandeur, à ce point assoiffé du martyre ! Mais je ne connus la profondeur de ce désir que quand il nous fit l’honneur de nous rendre visite à Mashhad.

C’était la veille du Jour de ‘Arafat [le 8 Dhû al-Hujjah au soir]. Al-Hâjj Qâssem prit contact avec nous et nous informa qu’il était à Mashhad. Nous lui demandâmes de venir chez nous. Il répondit : « Bien sûr ! La visite chez vous fait partie de notre programme ! » Il arriva chez nous le lendemain matin.

Je lui demandai de lui parler de côté. Il accepta tout de suite comme s’il attendait cela aussi. Nous entrâmes dans une pièce avec ma sœur Fâtimah.

Il vit la photo des deux martyrs al-Hâjj ‘Imâd Mughniyyeh avec son fils Jihâd. Je la lui donnai pour qu’il écrive quelque chose dessus.

Il dit en soupirant : « Al-Hâjj ‘Imâd.., le martyr Jihâd Mughniyyeh.. »

Je sentis comme un regret dans le timbre de sa voix.

Il prit la photo et écrivit derrière :

« Par le Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très- Miséricordieux. Mon Dieu ! Englobe ma Fâtimah et ma Zeynab dans Ta Bonté subtile et Ta Providence ! Fais-leur jouir de la proximité des martyrs en ce monde et dans l’Au-delà. Ne m’oubliez pas dans vos invocations, ô mes deux filles chéries. Votre oncle al- Hâjj Qâssem, le 11/8/2019. »

Ensuite, il me dit : « J’étais avec al-Hâjj ‘Imâd deux minutes avant son martyre. Il a pu atteindre le martyre de façon remarquable !

Al-Hâjj ‘Imâd ainsi que le martyr Jihâd Mughniyyeh sont tombés martyrs à l’intérieur d’une voiture. Cela veut dire que personne n’avait le courage de les affronter de face ! Il ne resta plus rien du martyr Jihâd. Il brûla totalement. Comme il a obtenu un martyre remarquable ! »

Puis il ajouta : « Invoque Dieu pour moi, ô Zeynab, pour que je tombe martyr comme ils sont tous les deux tombés martyrs. Je sais que mon martyre est péremptoire, imminent. Je suis venu à Mashhad, désirant avec force le martyre.

Et aujourd’hui, c’est le jour de ‘Arafat. Toute personne qui n’a pas pu obtenir le martyre durant toutes ces années de guerre, doit demander la réussite du martyre aujourd’hui. C’est le jour où ils signent le martyre pour les éléments. Invoque Dieu pour que mon nom soit sur la liste. »

Il se leva. Il me regarda ainsi que Fâtimah avec un regret et un soupir, puis dit : « Demandez pour moi le martyre ! N’oubliez pas cela, toutes les deux. Invoquez Dieu pour que je ne manque pas le convoi des martyrs. »

J’étais stupéfaite de cela : « Pourquoi demandait-il tant le martyre, alors qu’il avait atteint cette demeure, ce rang ? »

Je lui dis : « L’imam al-Khâmine’î t’a surnommé le « martyr vivant » ».

Il répondit : « Comme tu as dit, c’est un surnom et j’en fus alors content mais je n’en démordrai pas tant que je n’aurais pas obtenu le martyre. »

Son martyre lui allait bien !

Les Américains pensaient qu’en le tuant, ils pourraient anéantir l’axe de la résistance !

Ce sont eux qui seront chassés ! Bientôt, de chaque goutte de sang de Hâjj Qâssem, des centaines de gens comme lui vont pousser ! Il ne reste pas beaucoup de temps avant la disparition des Etats Unis et d’Israël. Le martyre de Hâjj Qâssem a prouvé combien les Etats- Unis et Israël sont vils en tant qu’ils ne pouvaient pas affronter de face al- Hâjj Qâssem, comme il disait. »

Nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons !

Zeynab fille du Martyr Hussein Mihrâbî, après le martyre du Hajj Qâssem Sulaymânî

www.lumieres-spirituelles.net  N°102 - Rajab - Sha‘bân 1441 - Mars - Avril 2020


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)