1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-11-04 | Readers 20 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

ÉDUQUER NOS ENFANTS-Le cadre général (1)


A partir de ce numéro, une nouvelle rubrique va commencer,

concernant l’éducation tout simplement appelée :

L’éducation de nos enfants.

Cette nouvelle rubrique abordera la question de l’éducation de nos enfants

selon plusieurs dimensions, théorique aussi bien que pratique,

et restera à la disposition des lecteurs pour répondre à leurs questions.

La revue se réfèrera principalement au site

//www.perfectkid.org) ou telegram : @perfectkid

(en arabe : awlâdinâ nahû-l-kamâl).

Le cadre général pour l’éducation de nos enfants (1)

Avant de traduire des conseils sur des points particuliers de l’éducation de nos enfants, il nous faut faire une mise au point sur l’orientation générale de l’éducation selon le point de vue de l’Islam. Et à défaut de pouvoir donner une vision claire, complète de l’éducation de nos enfants selon le point de vue de l’Islam, nous allons présenter des points essentiels à partir desquels nous pourrons commencer à réfléchir et à agir.

I/ Nos objectifs : la recherche de la perfection pour nos enfants (1)

Dieu (Tout-Puissant) dit dans Son noble Livre :

{لَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ فِي أَحْسَنِ تَقْوِيمٍ *ثُمَّ رَدَدْنَاهُ أَسْفَلَ سَافِلِينَ}

{Nous avons certes créé l’être humain dans la forme la plus parfaite.*

Ensuite, Nous l'avons ramené au niveau le plus bas.}(4 & 5/95 at-Tîn)

On peut résumer nos objectifs de l’éducation de nos enfants en un mot : la perfection.

La perfection est notre objectif pour lequel Dieu nous a créés.

Cet objectif n’est pas en contradiction avec le fait que nous soyons le « manque en soi ». Dieu dit dans Son noble Livre : Par Son Nom : {Ô vous les gens, vous êtes les pauvres de Dieu [ayant besoin de Dieu] et Dieu est le Riche [Se suffisant à Lui-même].}(15/35ter)

Beaucoup de gens pensent que la perfection de l’être humain est une illusion ou une divagation et que l’éducation idéale est celle qui refuse cette fabulation et qui, en regard des différences, des limitations et des obstacles attestés dans la vie du genre humain, accepte le manque en tant qu’attribut inhérent, ancré dans l’être humain.

Mais il y a une grande différence entre d’une part reconnaître son manque et d’autre part s’en satisfaire, le faire valoir et le justifier (pour le faire accepter).

Oui ! L’être humain fait des fautes/erreurs ! Mais ne pas chercher à éviter la faute/erreur est une faute/erreur plus grande !

Le manque est une réalité dans la vie du genre humain et son aversion relève de sa nature originelle fondamentale, (la fitra). L’effort en vue de combler son manque [de le supprimer progressivement] de façon absolue est demandé !

L’acceptation de la différence, l’affirmation de la diversité et la reconnaissance du manque sont une bonne chose, même nécessaire. Et cela n’est pas contradictoire avec le fait que l’être humain, tout être humain, peut atteindre la « perfection » véritable, quel que soit son manque. Même ! Il doit s’efforcer de l’atteindre !

Le 1er pas pour parvenir à sa perfection est de connaître et de reconnaître son manque.

Puis de chercher à le supprimer (à le combler) en s’accrochant à l’Origine de la Richesse et à la Source de la Perfection qui se manifestent à nous dans le Livre, le noble Coran, et la Tradition (les dires et les gestes du Messager de Dieu(s) et des Imams purs de sa famille(p)).

Quelle perfection ?

®Au niveau de la force physique ?

La perfection de l’être humain ne réside pas dans sa force physique ou dans l’agilité de son corps, la couleur de sa peau ou l’attrait de ses formes. Cela représente la perfection des corps matériels.

®Au niveau de la force de domination ou des origines ou de la descendance ?

La perfection de l’être humain ne réside pas dans le contrôle [sur les autres], la domination [des autres, du monde], dans une descendance [prospère] ou dans son arbre généalogique. Cela représente la perfection des animaux.

®Au niveau de la force intellectuelle ?

La perfection de l’être humain ne réside pas dans sa force intellectuelle, sa pensée, ses savoirs, ses connaissances même abstraites. Cela ne constitue qu’une des dimensions de la perfection [s’ils sont fondés sur des bases saines].

®C’est la perfection illimitée, infinie que l’être humain, en tant qu’être humain, recherche, dont il est épris. Il aspire à elle et déploie tous ses efforts vers elle, conformément au fondement de sa disposition naturelle immuable.

Si nous pouvons élever nos enfants selon cette vérité grandiose – d’être épris de la perfection absolue – et les aider à distinguer la perfection véritable de celle imaginaire, alors ils prendront les chemins du perfectionnement dans toutes les dimensions de leur existence et des affaires de leur vie.

Ainsi la vision éducative islamique authentique a pour objectif de façonner l’être humain parfait en commençant dès la première enfance.

Connaître les possibilités de l’enfant, observer leur progression, activer leurs potentialités selon le mesuré sont des principes fixes dans l’éducation saine.

Il est possible de comparer la « perfection » à une graine que Dieu (qu’Il soit Exalté) a déposée dans l’existence de l’être humain. Si elle reçoit l’attention nécessaire, l’observation bienveillante suffisante, elle va pousser avec de nobles racines et se transformer en un arbre aux bases fixes et aux branches s’élevant vers le ciel, donnant de bons fruits à tout instant.        

www.lumieres-spirituelles.net N°94 - Rabi' I & II 1440 - Novembre-Décembre-Janv. 2019


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)