1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-02-28 | Readers 238 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La compassion bouddhiste


La compassion bouddhiste

Salam alaykum !

C’est toujours avec un grand intérêt que je lis votre revue !

Vous avez abordé dans la rubrique santé morale un sujet très important. Je suis heureux de découvrir dans les détails le point de vue de l’Islam.

J’ai eu l’occasion de lire des livres donnant le point de vue bouddhiste sur la colère. Aussi, j’aimerais vous poser des questions sur ce sujet.

1-Les bouddhistes mettent en avant la compassion comme remède pour soigner la colère, comme si la personne qui se met en colère est en fait une personne en souffrance, qui a subi un ou des traumatismes dans le passé, non résolus ou mal assumés. Qu’en pensez-vous ?

2-Vous mettez en avant le rôle de la relation avec Dieu et la raison. L’affectif n’a-t-il pas un rôle dans la colère au niveau de son origine et donc au niveau de son traitement ?

Mohammed    Belgique

Réponse de la revue

Alaykum as-salam !

La souffrance n’est pas à l’origine de la colère. Elle est tout au plus un catalyseur ou constitue un terrain propice au développement de la colère ou d’autres maladies du cœur qui à leur tour peuvent provoquer l’apparition de la colère. Elle ne constitue en aucun cas la cause ou l’origine de la colère. C’est pourquoi le remède n’est pas sur le plan de l’affectivité.

Il existe des moyens « techniques » pour calmer la colère naissante et éviter qu’elle ne s’embrase. La dimension affective peut alors avoir un effet à ce niveau. Dans ce sens, il est entre autre évoqué, dans les propos rapportés, le toucher d’un parent proche.

Quant au terme de compassion employé par les bouddhistes. A défaut de connaitre le véritable mot dans la langue bouddhiste, nous devons nous contenter du mot français « compassion » qui, étymologiquement, signifie « souffrir avec ».

Mais dans les exemples donnés concernant la colère de la littérature bouddhiste en langue française, il n’est pas clair qui souffre avec qui : celui qui s’est mis en colère doit avoir de la compassion envers celui qui l’a mis en colère ou les autres doivent en avoir à l’égard de celui qui est en colère ? Tout au plus, on pourrait voir dans le premier cas, une sorte de détournement de la fixation sur autre chose que l’objet de la colère, ce qui pourrait favoriser une accalmie de la colère, et dans le second, une sorte de consolation après l’épuisement ou l’apparition de la tristesse après la consumation de la colère ? Dans les deux cas, elle ne peut pas être considérée comme le remède de la colère. Seul le retour à la raison et à Dieu (avec les autres mesures qui l’accompagnent) l’est.

Quand l’Islam propose la mansuétude (« al-hilm ») comme antidote au poison de la colère, c’est en allusion à la maîtrise de soi accompagnée de la patience et du pardon – envers ceux qui auraient été une source du désagrément) en connaissance de cause et en ayant les moyens de réagir. Ce n’est pas un sentiment de pitié qui peut facilement glisser vers le mépris, puis vers l’orgueil qui est justement la cause de la colère !

Un autre point qu’il faut aussi préciser, c’est qu’il est faux de penser que la « force de la colère » doit être totalement éradiquée. Cela ne revient pas aux perfections de l’âme ni ne participe à son ascension. Le but est de la maîtriser, non pas de l’anéantir.

Wa-salam !

www.lumieres-spirituelles.net N°90 - Rajab et Sha'ban 1439 - Avril-Mai 2018


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)