1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-02-28 | Readers 315 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La vie « gnostique » de l’Imam ‘Alî(p) (19) (2)


La vie « gnostique » de l’Imam ‘Alî(p) (19) (2)

« Je cherche protection auprès de Toi contre le fait d’indiquer du cœur, de la langue, de la main, autre que Toi. Point de divinité autre que Toi, Unique, Un, Singulier, ‘Samed’(1) et nous Te sommes soumis. »

(in sharah Nahj al-Balâgha d’Ibn Abû-l-Hadîd, vol.20 p255 H1)

C’est ce que récitait le Prince des croyants(p) après avoir fini la prière de la nuit.

Cet aspect de l’invocation met en évidence combien était grande la contemplation (al-istighrâq) visionnelle (shuhûdiyyah) du Prince des croyants(p) dans sa vision de la Beauté et de la Majesté divines, au point qu’il lui était impossible, de quelle façon que ce soit, du cœur et du contenant, en apparence et en profondeur, de se tourner vers autre que Dieu (qu’Il soit Glorifié).

C’est pourquoi Ibn Abû-l-Hadîd, dans son commentaire de Nahj al-Balâgha, présente l’Imam ‘Alî(p) en ces termes (dont voici une brève présentation) :

1)’Alî fils d’Abû Tâleb(p) n’était pas des gens de ce monde, mais un homme apte à être détenteur du droit/vérité.(2)

« ‘Alî est au Paradis » est dans le sens qu’il(p) y est en ce moment(3), pas dans le sens qu’il(p) y sera le Jour de la Résurrection.(4)

2)L’Unicité, la Justice, les nobles études sur les questions divines ne sont connues qu’à partir, grâce aux propos de cet homme, de même en ce qui concerne la Sagesse.

Le Prophète(s) disait de l’Imam ‘Alî(p) : « ‘Alî est la porte de la Cité du savoir »(5) ; « Ô ‘Alî, je suis la Cité de la sagesse et elle est le Paradis, et toi, ô ‘Alî, tu es sa porte. Et comment celui qui est dirigé se dirige vers le Paradis – et ne se dirige vers elle [la sagesse] que pas sa porte. »(6)(4)

3)Que ’Alî soit avec la Vérité et que la Vérité soit avec lui ne l’empêchait pas d’être le maître des combattants, le plus courageux et le plus détaché de ce monde.

« Le coup de ‘Alî est meilleur que l’adoration des deux poids [des hommes et des djinns] » (7) donne la réelle dimension (de foi) de son ‘jihâd’.

4)L’attitude de ’Alî fils d’Abû Tâleb(p) concernant les biens de la Maison des biens (Beit al-Mâl) en dit long sur sa piété, son détachement de ce monde et son intégrité. Tous les vendredis, il vidait entièrement les caisses de Beit al-Mâl, priait deux raka‘ts et disait : « Que ce Beit al-Mâl témoigne à mon encontre le Jour de la Résurrection ! »(8) C’est-à-dire que la Maison des Biens atteste l’absence de thésaurisation des biens ou de leur détournement, de favoritisme et d’injustice dans leur distribution.

(à partir du livre al-Hayât al-‘Irfâniyyah li-l-Imam ‘Alî(p) de sheikh Jawâdî Amolî (pp113-114 & pp117-118)

(1)cf. l’explication de ce mot in L.S. No6 pp6-7 – (2)cf sharah Nahj al-Balâgha d’Ibn Abû-l-Hadîd, vol.2 p203 & cf. ce propos du Messager(s) :  « ‘Alî est avec la Vérité et la Vérité est avec 'Alî  " (3)cf. Sunan Abî Daoud, vol.4 p212 H4649 (4) cf. al-Hayât al-‘Irfâniyyah li-l-Imam ‘Alî(p) de sheikh Jawâdî Amolî (p91) (5)Bihâr, vol.39 p210 (6)Amâlî de sh. Sadûq, p472 H632 (7)Bihâr, vol.39 p2 (8) cf. sharah, vol.2 p199.

www.lumieres-spirituelles.net N°90 - Rajab et Sha'aban1439 - Avril-Mai 2018


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)