1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-01-14 | Readers 328 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La colère (al-ghadab) – Traitement (5) Extirper le mal (3)


La colère (al-ghadab) – Traitement (5)Extirper le mal (3)

L’objectif de traiter la maladie de la colère est d’éradiquer cette maladie de l’âme, du cœur avec l’objectif de ne plus se mettre en colère, d’en extirper les racines et d’en faire disparaître toutes les causes. Plusieurs autres causes ont été mises en avant par les grands savants de morale de l’Islam, comme nous l’avons vu précédemment. L’imam al-Khomeynî(qs) a insisté sur l’amour pour ce monde (hubb ad-dunia), avec l’amour pour soi et toutes ses branches comme l’amour de l’argent, de la renommée, du pouvoir, de la domination..

Faire le contraire de ce que veut l’âme

 « Le meilleur remède pour repousser les corruptions morales qu’ont évoqué les savants de la morale et les gens de la réalisation spirituelle, c’est de prendre une par une les mauvaises aptitudes que tu vois en toi-même et de décider de contrecarrer ton âme pendant un certain temps et de faire le contraire de ce qu’elle désire et de ce que demande de toi cette aptitude abjecte. Et quelle que soit la situation, demande la réussite de Dieu Le Très Haut pour t’aider dans ce combat. Sans aucun doute, ce mauvais comportement va disparaître après un bref délai. Le démon et ses soldats s’enfuiront de ce fossé et laisseront la place aux soldats de la Miséricorde.

Ainsi, quand l’être humain est confronté à quelque chose qui n’est pas désirable en lui, comme quand les feux de la colère s’emparent de lui jusqu’à brûler son for intérieur et l’incitent à l’indécence et aux mauvaises paroles, il doit :

-penser à la grandeur et à l’élévation [vers Dieu-faire le contraire de ce que veut l’âme.

-se rappeler les mauvaises conséquences de ce comportement et ses résultats ignobles,

-manifester de la souplesse,  

-maudire le démon en son for intérieur et demander la protection de Dieu contre lui.

Je m’engage auprès de toi que si tu suis cette ligne de conduite et que tu la répètes plusieurs fois, ce mauvais comportement disparaîtra complètement, et prendra place le bon comportement dans ton monde intérieur. »(1)

« Tout cela est tout à fait possible en contredisant l’âme et en faisant le contraire de ce qu’elle veut, avec un peu de conseils, de recommandations et de gestion dans ce qui suit. Et cela est un moyen possible pour faire disparaître l’ensemble des morales corrompues et des mauvaises habitudes de l’espace de l’âme et les remplacer par l’ensemble des vertus et la morale louable dont le cœur doit se parer. »(2)

Arracher de son cœur l’amour pour ce monde

« En effet, s’il n’est pas trop accroché aux choses de ce monde et qu’il ne leur accorde pas une grande importance, le calme de l’âme et sa tranquillité atteinte par l’abandon de l’amour pour la renommée, la station (prestige) et autres branches de [l’amour pour ce monde], l’empêchent de faire des pas qui contredisent la justice et la vision. L’homme simple n’est pas chargé de supporter les obstacles ni n’est coupée la corde de sa patience. Alors la colère ne prend pas le dessus sur lui quand elle arrive en dehors de son temps.

Et s’il a complètement arraché de son cœur les racines de l’amour pour ce monde, alors l’ensemble des corruptions quittent son cœur et à la place viennent s’installer les vertus morales sublimes. »(3)

« Parce que son « objet » d’amour n’est pas la nourriture des gens de ce monde pour qu’il s’agite pour elle. Couper les racines de l’amour pour ce monde est quelque chose de difficile, surtout au début. Mais cela est facilité par la détermination et la force de la volonté. Cela se réalise progressivement, en continuant à s’en préoccuper, en lui accordant du temps, avec la réflexion, la gymnastique morale, la lutte de/contre l’âme, la coupure de la route à ses branches [de l’amour pour ce monde]. »(4)

« Il est important de savoir qu’avec le maintien de l’amour pour ce monde et pour soi, l’homme n’arrivera jamais à se parer des vertus de l’âme et à connaître Dieu. »(5)

Faire disparaître les origines en faisant le contraire

Quant aux autres remèdes proposés, ils sont liés aux origines de la colère évoquées dans un propos précédemment cité du Prophète ‘Issa(p) : faire disparaître les origines par leur contraire :

—la vantardise par l’humilité,

—le contentement de soi par la connaissance de soi,

—la plaisanterie par l’occupation des choses religieuses,

—la comédie par le sérieux dans la demande des vertus et la bonne morale),

— l’humiliation (des autres) par le fait d’éviter les mauvaises paroles et protéger son âme contre les mauvaises réponses et ainsi de suite.(6)

—Et si l’origine de la colère est l’orgueil, le traitement à suivre est celui indiqué dans les numéros (60 à 73) de la revue Lumières Spirituelles.

(1)L’Imam al-Khomeynî(qs), Arba‘ûna hadîthann H1 p54

(2)L’Imam al-Khomeynî(qs), Arba‘ûna hadîthann H7 pp175-176

(3)L’Imam al-Khomeynî(qs), Arba‘ûna hadîthann H7 p178

(4)L’Imam al-Khomeynî(qs), Junûd al-‘aqel wa-l-jahel p235

(5)L’Imam al-Khomeynî(qs), Junûd al-‘aqel wa-l-jahel pp236-237

(6)al-Mahajjah al-Baydâ’, vol.5 p304

www.lumieres-spirituelles.net N°89 - Jumâdî' I et II 1439 - Février-Mars 2018


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)