1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-01-14 | Readers 308 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La vie « gnostique » de l’Imam ‘Alî(p) (18)


La vie « gnostique » de l’Imam ‘Alî(p) (18)

« Si une montagne m’aimait[l’Imam ‘Alî(p)],

elle se serait écroulée après s’être fissurée. »

(Nahj-al-Balâgha, sagesse 112 p673)

Comment expliquer un tel propos avant de reconnaître l’incapacité à pouvoir le faire, l’insuffisance de ce qui va être présenté !

Voici des interprétations données à ce propos qui sont des indications de ce que représentait la réalité de l’Imam Alî(p).

Le sens apparent :

La montagne, malgré sa fermeté, sa solidité, se serait fracassée, aurait disparu si elle avait aimé le Prince des croyants(p) en vérité, à cause ou résultat de cet amour.

Le sens médian qui a été donné par ash-Sharif ar-Radî(qs) :

En prenant en considération la question de la descente, le sens de ce propos est celui donné par ash-Sharif ar-Radî(qs) (qui a rassemblé le livre Nahj al-Balâgha), inspiré du sens du propos qui suit immédiatement après : « Que celui qui nous aime Ahl al-Beit(p)(1)se prépare à la pauvreté comme un manteau (ou chemise).» (Nahj-al-Balâgha, sagesse 113 p674) : c’est-à-dire : celui qui aime Ahl al-Beit(p) doit se préparer à supporter des calamités insupportables et à être sujet de ruptures et d’anéantissement.

Le sens (médian) suggéré est donc : l’amour pour le Prince des croyants(p) est accompagné d’épreuves et de calamités sans limite ou détermination. Et la personne qui aime l’Imam ‘Alî(p) doit s’attendre à supporter cela.

Le sens le plus élevé donné par Ayat-Allah Jawâdî Amolî :

Le sens le plus élevé (qui reste toujours protégé) est que tant que la poitrine du croyant ne s’ouvre pas, il n’est pas possible que lui soit facilité le fait de supporter la station de la « wilâya » et de l’assimiler (littéralement ‘digérer’ hadama) de quelque façon que ce soit. Tout comme s’il n’ouvre pas sa poitrine au Prophète(s), il ne lui est pas possible, de quelque façon que ce soit, de supporter la station de la Prophétie et du Message, et d’assimiler (littéralement ‘digérer’ hadama) l’élévation de Révélation et les sens du noble Coran. Tout comme la montagne, bien que massive, dressée sur elle-même, fixée sur le flanc de la terre, assurée contre les secousses, ne peut supporter les conditions de la révélation parce qu’il lui manque la puissance à supporter les circonstances de la « wilâya ».

(à partir du livre al-Hayât al-‘Irfâniyyah li-l-Imam ‘Alî(p) de sheikh Jawâdî Amolî (pp106-107)

(1)dans le sens, selon ash-Sharif ar-Radî(qs), que celui qui les aime rend sincère son amour pour Dieu à travers l’amour pour eux(p), en tant que ce monde ici-bas n’a aucune demande auprès d’eux(p), ne représente rien pour  eux(p). (p674)

www.lumieres-spirituelles.net N°89 - Jumâdî' I et II 1439 - Février-Mars 2018


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)