1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2015-02-04 | Readers 399 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les Anges participèrent aux noces de Fâtimah(p)


Les Anges participèrent aux noces de Fâtimah(p)

Enfin arriva le jour des noces de la fille du Messager de Dieu(s), Fâtimah(p) az-Zahrâ’, avec son cousin, l’Imam ‘Alî(p) fils d’Abû Tâleb ! Les mauvaises langues plaignaient Fâtimah(p)  qui n’allait pas recevoir de dote, l’Imam ‘Alî ne pouvant lui offrir que son bouclier.

Le Messager de Dieu(s) dit à l’Imam ‘Alî : « Ô ‘Alî, lève ta tête vers le ciel et regarde. Que vois-tu ? »

Il(p) répondit : « Je vois des servantes, des dames d’atours (ou coiffeuses) apportant des cadeaux. »

Il(s) dit : «  Ce sont tes servantes et celles de Fâtimah au Paradis. Va chez toi et n’en dis pas un mot à Fatimah  avant que je n’arrive. »

 ‘Ammâr fils de Yâsser était présent et le Prophète(s) lui demanda de se rendre le lendemain chez Fâtimah(p) pour lui apporter le parfum. (d’après Dalâ’il p28)          

A la nuit tombante, le Prophète installa sa fille Fâtimah sur sa mule. Il en  arrangea les vêtements descendant comme une toge sur le dos de sa mule, quand il(s) entendit un brouhaha. Il(s) se tourna et vit l’Ange Gabriel avec 70 000 Anges et l’Ange Michâ’il avec 70 000 Anges !

Le Prophète(s) leur demanda : « Pourquoi êtes-vous descendus sur terre ? »

Ils(p) répondirent : « Nous sommes venus pour assister auxnoces de Fâtimah avec ‘Alî.

L’Ange Gabriel(p) saisit les rênes de la mule et dit : « Dieu est plus Grand ! »

Les Anges répétèrent derrière lui : « Dieu est plus Grand ! »

Et le Messager de Dieu(s) fit de même : « Dieu est plus Grand ! », alors que le cortège se dirigeait vers le Prince des croyants. »  (d’après Dalâ’il p26 & 28)

 

Le lendemain, Asmâ’, la servante entendit Fâtimah(p) dire : « La nuit où ‘Alî(p) entra chez moi, il me fit peur dans mon lit. »

Elle lui demanda : « Comment t’a-t-il fait peur, ô Dame des femmes des mondes ? »

Elle répondit : « J’ai entendu la terre lui parler et lui, lui répondait. Je me suis réveillée inquiète. »

Elle en informa son père(s) qui en l’entendant se prosterna d’une longue prosternation. Puis il(s) leva la tête et dit : « Ô Fâtimah, je t’annonce une bonne descendance. Dieu a préféré ton époux à l’ensemble de Ses Créatures et Il a ordonné à la terre de lui parler de ses nouvelles et de ce qui se passe à sa surface de l’Orient à l’Occident. » » (d’après Bihâr vol.41, p 271-272)

 ‘Ammâr fils de Yâsser se rendit chez Fâtimah  comme convenu avec le parfum.

Elle(p) dit : « Ô Abû Yaqzhân, quel est ce parfum ? »

Il lui répondit : « Le parfum que ton père m’a demandé de t’offrir. »

Elle(p) dit : « Par Dieu ! Il m’a donné du parfum du ciel avec des servantes des Hôuris al-‘Ayn ! Parmi elles, il y avait une belle servante comme si elle était une pleine lune. » ‘Ammâr lui demanda qui lui avait envoyé ce parfum.

Elle répondit : « C’est l’Ange Ridwân, le Gardien des Paradis qui l’a envoyé. Il a ordonné à ces servantes de descendre et de venir à moi, chacune d’entre elles portant dans la main droite un des fruits du Paradis et dans la main gauche, un bouquet de myrtes du Paradis. En regardant les servantes notamment les plus belles, je leur ai demandé les raisons de leur visite. Elle m’ont répondu  : « Nous sommes venues pour toi, pour les gens de ta maison et pour tes partisans croyants. »

Je leur ai alors demandé : « Y a-t-il parmi vous des épouses de mon cousin ? »

Elles répondirent : « Tu es son épouse en ce monde et dans l’Au-delà et nous sommes tes servantes et les servantes de ta descendance. »  (d’après Dalâ’il p28)

www.lumieres-spirituelles.net     No30  - Dhû al-Qa‘adeh  1432 – Octobre 2011


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)