1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2014-12-27 | Readers 365 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Ignace de Loyola (1491-1556)


Ignace de Loyola

(1491-1556)

Avec son ouvrage « Exercices spirituels », Ignace de Loyola donna naissance à la spiritualité ignacienne qui fut l'une des principales sources d'introspection religieuse dans la religion catholique. Avec sa Compagnie de Jésus qu’il fonda, il devint le fer de lance de la lutte contre le protestantisme et un ardent promoteur de la Réforme catholique, aussi appelée Contre-Réforme.

Ignace de Loyola est né en 1491 en Espagne, dans une famille de la petite noblesse basque, un an avant la découverte de l’Amérique. Jusqu'à l'âge de trente ans, il mène une vie de Cour, s’adonnant aux « vanités du monde » et pratiquant l’exercice des armes. En 1521, lors du siège de Pampelune (Pays Basque) contre les troupes franco-navarraises, il est blessé et se met à lire des livres religieux, notamment une « Vie de Jésus » et la « Légende dorée » qui raconte les faits et gestes de saints. Il a alors des visions. A l’instar de ces saints, il décide de se mettre au service de Dieu, de Jésus, de l’Eglise (par l’intermédiaire du pape) et de ses contemporains.

À partir de 1522, pendant 13 ans, dès que sa santé le lui permet, il va parcourir le monde comme « pèlerin de Dieu », vers Jérusalem, en signe d’expiation. Il mène d’abord une vie d'ermite pendant plusieurs mois dans une grotte à Manrèse (en Catalogne) où il pratique le plus rigoureux ascétisme et suit les préceptes de St François d’Assise. Il dit avoir eu une « expérience de Dieu originale ». C’est alors qu’il commence à rédiger « Les Exercices Spirituels », recueil qui va devenir une des principales sources d’introspection religieuse dans la religion catholique.

En 1523, il se rend à Jérusalem, sur les traces de Jésus qu’il veut « mieux connaître, imiter et suivre ». Il n’y reste que trois semaines. A son retour, il fréquente les Universités en Espagne puis à Paris où il entame des études de théologie et où il se fait remarquer par sa capacité de « discernement ». Il se trouve au cœur de la polémique entre ceux qui, comme Luther et Calvin, ont choisi de réformer l’Eglise en se séparant du pape, et ceux qui sont conscients de la nécessité de redonner le souffle évangélique à l’intérieur de l’église catholique. Il participe ainsi à la Contre-Réforme catholique.

Des étudiants de qualité se regroupent autour de lui. Certains d’entre eux font le vœu de pauvreté et de chasteté avec lui à l’église de Montmartre le 15 août 1534, et s’engagent à se rendre à Jérusalem pour y convertir les « infidèles », et à se mettre à la disposition du pape.

Ignace de Loyola est ordonné prêtre à Venise en 1537 et dès l’année suivante, il rédige une ébauche de constitution de la « Compagnie de Jésus » (ou « l’Ordre des Jésuites »), dont la création sera acceptée par le pape Paul III en septembre 1540. Il choisit Thomas d’Aquin comme docteur officiel de son ordre et ordonne son enseignement à tous les niveaux.

Cette nouvelle société de prêtres savants, rigoureux, intègres et déterminer à réformer l’église de l’intérieur qu’il forme, deviendra un outil efficace entre les mains du pape qui veut des théologiens pour le Concile de Trente, des hommes efficaces pour promouvoir la Réforme catholique, combattre le protestantisme et répandre le christianisme catholique dans le monde. Les jésuites se retrouvent « enseignants » (s’occupant de l’éducation des enfants et des jeunes, de la formation spirituelle) et « missionnaires » partout dans le monde, en Asie, en Afrique, Amérique (jouant un rôle prépondérant dans l’expansion coloniale occidentale).

A sa mort, en 1556, la Compagnie de Jésus comptera plus de mille membres, soixante-douze résidences et soixante-dix-neuf maisons et collèges. Il sera canonisé par le pape Grégoire XV en 1622.

Le livre Les Exercices Spirituels fait environ de 200 pages ; il est un livre de méditations, de contemplations et de prières, organisées en quatre semaines, permettant un progrès dans la compréhension de soi-même et des mystères de la vie de Jésus pour se les assimiler, selon la spiritualité catholique. Pour chaque méditation, seuls quelques « points » sont donnés, avec sobriété. L’accent est mis sur la rencontre personnelle entre le « retraitant » et Dieu, à travers la pratique du « discernement », sous le regard bienveillant mais indispensable d’un guide.

www.lumieres-spirituelles.net     No16  -  Ramadan 1431 –  Août-Sept.  2010

Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)